L’étrangère, de Malika Oufkir

 

 Un livre touchant, un regard lucide et drôle qui se lit avec plaisir, mais aussi un témoignage poignant de ce que peut faire le totalitarisme et, l’ego démesuré que manifestent certains de leurs dirigeants. Frappée d’une sanction aveugle d’Hassan II pour un crime du père de Malika, la famille entière subira un châtiment inique, durant dix-neuf longues années. Une éternité pour ces gens qui n’ont rien à se reprocher, que d’être la famille d’un général putchiste, et durant lesquelles il faut survivre pour continuer d’espérer revoir le soleil un jour. Un enferment où il faut savoir se constituer des repères pour ne pas sombrer plus encore, subir mille soucis du quotidien, pour enfin ne jamais perdre sa fierté. Mais que devient alors la vie, une fois la liberté retrouvée ?

 

Qui ne se souvient du destin incroyable de Malika Oufkir ? Dans La Prisonnière, écrit avec Michèle Fitoussi, Malika racontait le sort d’une enfant élevée comme une princesse à la cour d’Hassan II. Son histoire et sa jeunesse dorée…

La famille Oufkir en film

Depuis leur sortie du calvaire des prisons secrètes où ils ont sévi pendant plus de 17 ans, les membres de la famille Oufkir, injustement retenus, ont essayé de porter au su du peuple marocain les conditions de leur détention, en écrivant des livres sur ce sujet. Parmi leur publication : « La prisonnière » de Malika Oufkir qui sera porté à l’écran par Leila Marrakchi, l’auteur du fameux « Marock ». C’est Marjana Alaoui qui tiendra le rôle de Malika Oufkir dans ce film. Rappelons que Malika Oufkir travaille depuis sa libération dans le milieu du cinéma. On l’a vu en femme méchante et autoritaire dans « Mektoub » de Nabyl Ayouch. C’est par le biais du cinéma qu’elle a tenté de s’échapper avec sa famille peu de temps avant sa libération définitive. Source : lopinion.ma

Leila Marrakchi

À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des éditions : In Octavo, Laura Mare, des Presses de la cité, du Moteur, JC Lattès, du Rocher, Luce Wilquin, Quadrature, Jigal, First, Elysad, Fleuve Noir, Lunatik, Volpiliere, PLE, T&A (Terre d'Auteur) , du Préau, Stéphane Millon, Borborygmes, glyphe, Edition KERO, etc. Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Biographie, Livres, Romans contemporains, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.