En lisant Mona d’Élise BLOT, Prix Première Chance à l’écriture 2009

Bannière Image cliquable pour commander le livre

 

Grosse avec de vilaines dents, rousse de surcroît gâche à coup sûr une jeunesse…

 

Il n'est jamais facile de démarrer une vie avec un BAC trop juste, des rondeurs trop rondes, des dents mal faites, une culotte de cheval pointant sous la ligne du string dès les 18 ans et, les cheveux roux ; c'est presque déjà une jeunesse qui se gâche, un affaissement prématuré, un combat perdu d'avance.

 

Les rotondités poussent à la courbe jusqu'à ne plus voir que ce qui reste, ou qui dépasse : la chevelure rousse. C'est donc elle qui sera mise en exergue pour choquer un peu, pour sembler exister ne serait-ce par les réactions des proches puisque tout le reste du monde s'en fiche comme de l'an quarante ─ ; elle sera donc "dreadlockée".

La singularité poussant à l'isolement, Mona qui n'est pas une Lisa se choisira pour cadre une tanière dans le fond du jardin familial, la Fac la barbe ferme, ses parents aussi, son nombril la barbe… Fuir parait une salutaire évidence, mais où ?

Droit devant mon général, Mona erre dans les rues, ses pas la conduisent vers un homme, un vieux digne et droit qui organise des allers-retours pas chers, au Maroc, en bus. Sa voie est trouvée, elle part…

 

 

Mona se découvrira des amitiés et l'envie de sourire au soleil, sur un rocher elle perdra sa fleur pour se donner une assurance. Un chemin qui lui montrera que d'autres souffrent des vies moins choisies que la sienne, que ses disgrâces sont presque des bénédictions, qu'elle peut avoir une utilité en allant vers les autres ; Mona la ronde perd ses dreadlocks en s'ouvrant au monde, la vie n'attend plus qu'elle…

 

Le ton frais de ce livre est un régal, les images de vraies bouffées d'oxygène. C'est en outre une jolie peinture de la jeunesse actuelle, de ses difficultés d'intégration, de ses recherches de racines, d'une réalité sur le pays des droits de l'homme…

Prix Première Chance à l’écriture 2009

En association avec :
– Lycée de l’Arc (Orange – 84)
– professeurs et documentalistes
– MIX la radio étudiante
– un comité de lecture
– Elan Sud
– des journalistes,
– des libraires, des auteurs…

Le Prix est organisé par « ELU » Expressions Littéraires Universelles  
Source images Elan sud

 
 

À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l’édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches.

Je travaille habituellement avec les services presse des éditions :
In Octavo, Laura Mare, des Presses de la cité, du Moteur, JC Lattès, du Rocher, Luce Wilquin, Quadrature, Jigal, First, Elysad, Fleuve Noir, Lunatik, Volpiliere, PLE, T&A (Terre d’Auteur) , du Préau, Stéphane Millon, Borborygmes, glyphe, Edition KERO, etc.

Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.

Ce contenu a été publié dans Livres, Romans contemporains, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.