Bethsabée de Marek Halter

 

David, le roi de la bible représentant celui dont on ne doit dire le nom sur terre, HYHV ; celui qui dirige le royaume du seigneur, qui fait les lois, gère le juste et l’injuste au nom du très haut, n’est qu’un homme…

 

Un homme certes brillant, flamboyant même vu sa rousseur, qui illumine par sa sagesses et sa prestance, mais qui fond devant la tendresse de la chair ; un homme à femme dirait-on de nos jours.  Sauf qu’en son temps, outre le fait qu’il représente la loi de Dieu sur terre et, se charge de la faire respecter ; il ne peut se soustraire à sa condition de simple mortel. Un dilemme qu’il pensera contourner en envoyant le mari de celle dont il s’est épris se faire tuer au combat. Veuve, il sera alors en mesure de l’épouser et de devenir légitimement le père de l’enfant qu’elle porte de leurs ébats adultérins.

 

Tout bon seigneur confiant une gérance pense à mettre des garde-fous, dans sa grande sagesse, HYHV n’a pas omis de mettre un prophète de faction. C’est lui qui dressera le peuple contre le roi afin qu’il fasse amende honorable de sa faute, afin de ne pas sombrer dans l’injuste. La sentence sera la mort de l’enfant, mais le prélude d’un nouvel essor pour que s’accomplisse la volonté du très haut

 

Marek Halter qui est un spécialiste des religions, a dressé les portraits des femmes de la bible avec talent. Il sait conter comme personne les sentiments de ces femmes, qui furent toutes aussi des amantes éperdues. Quelque fussent les aléas de leurs vies, toujours elles ont su trouver le courage de surmonter les épreuves, de défendre leurs droits et ramener à plus de justice la faiblesse des hommes.

 

Il faut un savoir de la femme peu commun pour une telle performance, Marek Halter en fait preuve dans ses livres…

 

   

Source biographie: http://www.flb.be/visiteurs/a_l_honneur/invite.php

Marek Halter, fils d’un imprimeur et d’une poétesse yiddish, Marek Halter a vu le jour un 27 janvier 1936 à Varsovie. Il s’échappe à l’âge de 5 ans avec ses parents du ghetto. Tour à tour voleur et pionnier, il revient en Pologne en 1946. Marek Halter et ses parents s’installent à Paris en 1950.
Arrivé à Paris « Sans-papier », les premières années, il est déclaré apatride. L’administration se trompe de nom et l’inscrit alors comme Aron Halter, né le 27 janvier 1932. Ce n’est qu’en 1980, l’année où il est naturalisé qu’il arrive à récupérer son vrai prénom Marek.

Il se rend en Israël pour la première fois en 1951 et travaille dans un kibboutz. Dès son retour à Paris, il s’inscrit à l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts. En 1967, il fonde et préside le Comité international pour la paix négociée au Proche-Orient. Il est à l’origine des premières rencontres entre Israéliens et Palestiniens.

En 1973, il est chargé d’un séminaire sur l’art et la politique à l’université de Harvard aux Etats-Unis. Mais c’est à Paris qu’il publie son premier livre, Le Fou et les rois, traitant de la paix au Proche-Orient, qui reçoit le prix Aujourd’hui en 1976. Depuis, tout en consacrant une part importante de sa vie à la défense des droits de l’homme –  il est l’un des cofondateurs de SOS Racisme – il a publié plus d’une dizaine d’ouvrages, dont La Mémoire d’Abrahamprix du Livre Inter – en 1983, Le Vent des Khazars en 2001, Marie en 2006 ou Je me suis réveillé en colère en 2007 .

Marek Halter est co-fondateur avec Bernard Henry Lévy, Jacques Attali, Françoise Giroud et d’autres de « L’ Action Internationale Contre la Faim ».

Boigaphie de Marek Halter par Boualem Sansal

 

À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des éditions : In Octavo, Laura Mare, des Presses de la cité, du Moteur, JC Lattès, du Rocher, Luce Wilquin, Quadrature, Jigal, First, Elysad, Fleuve Noir, Lunatik, Volpiliere, PLE, T&A (Terre d'Auteur) , du Préau, Stéphane Millon, Borborygmes, glyphe, Edition KERO, etc. Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Biographie, Livres, Romans historiques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Bethsabée de Marek Halter

  1. Ping : Faites-le ! de Marek Halter | Les chroniques de Goliath

Les commentaires sont fermés.