La vraie nature du petit Paul Hueur, de Vanessa Mattin et Rodolphe Hartig

 

 

La vie est parfois un conte à dormir debout lorsque l’oisiveté pousse à la bêtise, pour meubler l’absence de ce qu’on ne sait voir.

 

Le petit Paul s’ennuie tellement à la campagne, qu’il ne sait plus quoi inventer pour occuper son temps. Finalement, se sont les âneries qui le réjouissent le mieux. Du coup, il n’a de cesse d’en imaginer de nouvelles, non pour nuire, mais pour montrer qu’il est là, lui aussi… Jusqu’au jour où les animaux décident unanimement d’éduquer le garçonnet.

Chacun y met du sien, à sa mesure, pour lui montrer l’absurdité de ses gestes, le besoin de vivre tous en harmonie, que le monde est beau et qu’il est bien de le préserver.

Paul, qui n’est pas un méchant bonhomme, comprend l’appel de ses nouveaux amis. Avec un regard neuf sur son monde, il partira faire la connaissance des autres, avec qui il partagera le plaisir de vivre en harmonie..

Certains pourront alors dormir enfin sur leurs deux oreilles…

 

Un très joli petit livre pour les enfants, de quatre à sept ans, amusant et instructif. Un livre pour les aider à devenir des citoyens respectueux du monde.

 

 

Paru le 04/02/2010,  12 euros,

Quatrième de couverture :

Le petit Paul Hueur est un sale marmot, insensible à sa chance de vivre dans un cadre idyllique à la campagne. Il enchaîne les bêtises pour meubler son ennui, sans se préoccuper des conséquences de ses actes… jusqu’à ce que les animaux de la ferme familiale décident de prendre les choses en « pattes » pour l’amener à réaliser combien il est important de préserver son environnement.

 

Vanessa Mattin et Rodolphe Hartig, un duo aussi indissociable que Tom et Jerry, Starsky et Hutch ou encore Shrek et Fiona, Vanessa MATTIN et Rodolphe HARTIG travaillent ensemble depuis des années sur des projets variés (romans, communication…) où ils tentent de conjuguer leurs passions communes pour l’écriture, le dessin et la musique ! Ils signent avec cet ouvrage leur quatrième album jeunesse.

À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des éditions : In Octavo, Laura Mare, des Presses de la cité, du Moteur, JC Lattès, du Rocher, Luce Wilquin, Quadrature, Jigal, First, Elysad, Fleuve Noir, Lunatik, Volpiliere, PLE, T&A (Terre d'Auteur) , du Préau, Stéphane Millon, Borborygmes, glyphe, Edition KERO, etc. Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Critiques littéraires, Livres, Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.