Fabrique-moi des ailes, de Perrine LUC

Bannière  Image cliquable pour commander

.C’est dans la séparation de l’autre que l’on comprend ce qu’aimer veut vraiment dire.

C’est avec une grande pudeur et plein de poésie que Jérôme cherche à renouer avec sa sœur un lien, qui jamais n’aurait dû cesser de les animer. Parce qu’il a eu la plus grande peur de sa vie, en la voyant proche d’en finir, ce grand frère va tenter par tous les moyens de rendre le goût de vivre à Mathilde.

Ensemble, ils vont écrire le roman de leur vie nouvelle, une histoire qui emmènera chacun à ce dévoiler et se monter sous son vrai jour. Au fil des pages écrites, leur complicité va se renforcer, jusqu’à mettre en avant la relation fusionnelle qu’ils avaient dans l’enfance, lien rompu par la promptitude du quotidien.

Mathilde et Jérôme vont pouvoir rire ensemble de nouveau, réaliser les rêves oubliés, ou mis de côté pour plus tard. Ils vont croquer le bonheur de cette complicité retrouvée, pour finalement partir en voyage aux îles marquises.

Là, la communion enfin retrouvée, ils vont réussir à se parler réellement. Jérôme va comprendre que l’on ne peut tout dire par crainte de faire du mal, pour ne point déranger, par amour de l’autre.

 

Il rentera seul de son voyage, Mathilde aura préféré suivre sa route, comme elle le sentait, parce qu’un destin ne se commande pas.

 

 

Poignant et captivant, ce roman nous conduit au fond de chacun de nous, dans un voyage dont on ne revient pas intact, mais avec une notion différente de l’amour.

Un livre, où la dernière page vous donnera des frissons et, le sentiment que quoi que l’on fasse, il n’est pas facile d’être à la hauteur de ce que les autres attendent de nous…

 

 

Source In Octavo éditions: http://www.inoctavo-editions.com/livre.php?id_livre=116 

 

 

 » Chacun a père et mère, mais rien de plus difficile à trouver qu’un frère. Proverbe chinois « 

 

 

4 ème de couverture :

 

Jérôme, venu souhaiter l’anniversaire de sa sœur, la surprend au bord de la fenêtre. Beaucoup trop près. Prête à se jeter dans le vide. Bouleversé, il décide sur-le-champ de chambouler sa propre vie pour donner de la couleur à celle de Mathilde. Son imagination les entraine dans une aventure décousue, virevoltante, remplie d’une tendresse infinie pour écarter le spectre du drame. Mais qui sauvera l’autre ?

 

 

Perrine LUC

 Source photo ; Moi même…

De son enfance dans le Sud-ouest, Perrine Luc est restée très attachée aux valeurs familiales et à la complicité des fratries.
Elle séjourne tour à tour en Angleterre, en Allemagne, à Paris – où elle a été responsable marketing dans une grande entreprise–, et réside aujourd’hui aux Pays-Bas. Théâtre, saut en parachute, voyages au bout du monde… elle aimerait posséder le don d’ubiquité pour vivre toutes ses passions. Après une vie trépidante elle se lance dans son rêve d’enfant, l’écriture.

 

 

À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des éditions : In Octavo, Laura Mare, des Presses de la cité, du Moteur, JC Lattès, du Rocher, Luce Wilquin, Quadrature, Jigal, First, Elysad, Fleuve Noir, Lunatik, Volpiliere, PLE, T&A (Terre d'Auteur) , du Préau, Stéphane Millon, Borborygmes, glyphe, Edition KERO, etc. Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Critiques littéraires, Livres, Romans contemporains, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.