Zizi the kid, de David Abiker

Parce qu’un petit garçon ça reste curieux, que ce n’est pas toujours très différent des grands, que ça a aussi un ZIZI et des yeux fait pour regarder ; les petits d’hommes gardent tous en mémoire les souvenirs de leurs premiers émois.

 

Ce n’est pas le vice pur et simple, ni une quelconque forme de perversité, mais reconnaissez que c’est troublant :

Nous sommes tous différents et pourtant si semblables,

Nous avons tous un même sexe et pourtant si différents,

Nous avons tous des envies et pourtant nous n’avions rien demandé,

Nous sommes le sexe fort et pourtant nous somme dominé par le faible,

Alors évidement, nous nous posons des questions métaphasiques, c’est bien normal ; bien qu’il soit alors surprenant que quelques unes prennent cette forme de curiosité simple pour de vilaines pensées.

Mais c’est là un autre débat dont je me garde, au risque de vivre des instants pas très cordiaux en rentrant, ce soir…

 

 

Dans son Zizi the kid, David Abikerconduit son lecteur sur les questions fondamentales que se posent bien des petits garçons et, les pas forcément si petits si j’en juge par les inquiétudes de nombreux représentants du sexe fort qu’il m’arrive de croiser.

 

Bref, sur un ton amusant, ce petit livre démontre que dans la tête des hommes, il n’y a pas que des…, comment dire..?

 

Pour tordre le cou à celui qui a déclaré un jour qu’un homme ne pense qu’au sexe, David Abiker prouve que l’homme sait éventuellement réfléchir, parfois, aussi, à ça..!

 

Vidéo de l’interview de David Abiker

Rencontre à la Mry #3 : David Abiker et son Zizi The Kid from mry on Vimeo.

Blog de David Abiker : http://davidabiker.fr/wordpress/

À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l’édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches.

Je travaille habituellement avec les services presse des éditions :
In Octavo, Laura Mare, des Presses de la cité, du Moteur, JC Lattès, du Rocher, Luce Wilquin, Quadrature, Jigal, First, Elysad, Fleuve Noir, Lunatik, Volpiliere, PLE, T&A (Terre d’Auteur) , du Préau, Stéphane Millon, Borborygmes, glyphe, Edition KERO, etc.

Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.

Ce contenu a été publié dans Critiques littéraires, Livres, Romans contemporains, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.