L’enfant des chartreux, de Françoise WEYDENMEYER

Bannière Cliquez sur l’image pour commander le livre.

Existe-t-il une force invisible, s’attachant au sentiment du déjà vu, capable de ramener à la conscience le sentiment poignant d’avoir réellement vécu en un lieu ?

Lors d’une promenade, dans cet instant de liberté où chacun se sent revivre, loin d’un quotidien chargé d’occupations diverses, il arrive que vienne le sentiment d’avoir vécu en un endroit oublié de l’histoire. C’est une impression durable, grandissant avec le temps, jusqu’à devenir une forme d’obsession : la mémoire oubliée commande en sourdine à ressusciter dans le présent. Alors, peu à peu, l’on se fait chercheur, historien, rat d’archives afin de recouvrer la liberté d’être de nouveau soi-même…

Plonger dans l’histoire d’un site oublié, c’est aussi revenir sur une résurgence de faits lointains, vivant dans l’enfouissement de documents, dont l’existence bien réelle pèse encore sur certaines connaissances toujours vivantes, bien que tues. En effet, la succession des générations garde les secrets de famille mieux cachés que bien des coffres forts…

Au-delà de la réincarnation, de toutes les croyances religieuses, il est des coïncidences troublantes, des affinités étranges forçant la proximité avec ceux qui nous ont précédés, dans les siècles passés.

Un roman mêlant le présent à la vie du XVIIIème au fond d’une province reculée, dans le secret des moines chartreux, où la science à un parfum de sorcellerie, le savoir une forme de diablerie… L’ambiance monastique y est bien décrite, vivantes et riche d’enseignement. Il est aussi habilement démontré que la lumière peut surgir là où la puissance de la tradition religieuse se veut éternellement stable, ne serait-ce parce que les moines savent livre et, ont ainsi le libre arbitre offert par l’instruction par les livres et la méditation. Un roman passionnant à lire, bien mené, sans temps morts qui ravira les amateurs d’histoire, tant passée que présente…

« Je le sais, j’y étais ! » Déclarait le général Patton (1885-1945) au sujet de la bataille d’Austerlitz (1805), et de celle contre l’afrikakorps en Afrique du nord, en 1943, se référant aux batailles d’Hannibal au IIIème siècle avant JC…

Bannière

Présentation éditeur : (source In Octavo Éditions)

 » Quand le passé s’invite, le présent bascule. « 

Une aura de mystère entoure les ruines de la chartreuse de Port-Sainte-Marie. Les maisons ont-elles une mémoire ? De quoi se souviennent les pierres ? Qu’ont-elles à vous dire de si important ? Guillaume Lemoine et Margot, sa jumelle, vont apprendre à leurs dépens qu’une simple chute de VTT a parfois d’étranges conséquences…
Tout avait commencé au XVIIIe siècle, quand un paysan épuisé confia aux pères chartreux un enfant trop délicat pour le rude travail de la terre…

Extrait : (source In Octavo Éditions) 

— On murmure que Guillaume vous a… comment dire… ensorcelé… que vous n’écoutez plus que lui, que…
À sa grande surprise, son prieur qu’il savait prompt à la repartie, ne dit rien, baissa les yeux, peut-être parce que ce qu’il allait dire était trop intime, qu’il n’avait pas l’habitude de se confier, ou encore que ses sentiments étaient trop intenses.
— Ne murmure-t-on pas autre chose Jean-Baptiste ? De plus… honteux ?
Ce fut le tour du moine de baisser les yeux et sa large tonsure prit une teinte écarlate.
— Le démon, murmura-t-il, sous la forme de la médisance s’insinue partout, Révérend Père. Même dans des endroits saints comme le nôtre.

L’auteur : (source In Octavo Éditions) 

Quand le passé s’invite, le présent bascule.

Françoise Weydenmeyer habite au pied du puy de Dôme et de la chaîne des Puys, proche d’une vie au sein de la nature qui a nourri ses rêves comme ceux de ses personnages.
Née à Clermont-Ferrand, l’Auvergne est son pays, même si ses pas la portent souvent ailleurs, un ailleurs qu’elle va chercher tantôt au bout du monde, tantôt devant ses fenêtres, comme pour son premier roman, dont l’inspiration lui est venue au détour d’une promenade.
Agrégée de lettres, l’écriture et les mots l’accompagnent depuis l’enfance.

Bibliographie :
L’enfant des chartreux, In Octavo Éditions, paru en mars 2012.

Broché

Editeur : In Octavo

ISBN-10: 2848781289

ISBN-13: 978-2848781280 

À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des éditions : In Octavo, Laura Mare, des Presses de la cité, du Moteur, JC Lattès, du Rocher, Luce Wilquin, Quadrature, Jigal, First, Elysad, Fleuve Noir, Lunatik, Volpiliere, PLE, T&A (Terre d'Auteur) , du Préau, Stéphane Millon, Borborygmes, glyphe, Edition KERO, etc. Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Critiques littéraires, Livres, Romans historiques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.