Tueuses en série, par Frédérique Volot

La douceur faite femme ne s’applique pas toujours !

Avec ces 20 histoires, ces 20 destins hors norme, Frédérique Volot nous raconte les histoires effrayantes de femmes ayant défrayé la chronique après avoir basculé dans le crime. Que ce soit par jalousie, pour l’argent ou par vengeance sur leurs propres vies de misère, toutes ont franchi la frontière entre les langes et le meurtre. Il est rare que des femmes manifestent autant de violence, mais pourtant, les faits sont là pour le démontrer. Souvent, cela commence presque par un geste désespéré semblant une solution, puis une culbute se produit dans le raisonnement de sorte que le crime se banalise. Elles semblent le faire avec un détachement glaçant, comme si elles n’étaient pas vraiment impliquées tout en étant parfaitement conscientes de leurs actes. On peut juste leur trouver un point commun : une violence subie dans la jeunesse, encore que…
Un peu comme le faisait Pierre Bellemare, ce conteur de génie, Frédérique Volot reprend brillamment le flambeau.

 



Avec ce nouveau livre, l’auteur change de registre. La romancière se fait chroniqueuse de faits divers d’une monstruosité sans borne. On est souvent surpris de voir avec quelle apparente facilité ces femmes ont tué, encore et encore. Dans l’art du meurtre en série les hommes sont maîtres, qui donc penserait qu’une femme, symbole de douceur sème les cadavres derrière elle ? Sans doute est-ce parce que nul ne s’y attend qu’elles soient parvenues à échapper à la justice durant un temps certain. Mais ce n’est pas si simple, il arrive que les enquêteurs, surtout autrefois, passent à côté d’évidences troublantes. Aujourd’hui, la police scientifique est très performante, mais c’est relativement récent.
Néanmoins, l’on découvre encore, parfois, quelques cadavres gardés au frais qui sont passés sous les radars de la justice. En général, ce sont des femmes infanticides par déni de grossesse : mais très rarement des assassins en jupons perpétuant des morts violentes.

 



 

Un recueil de 20 histoires extraordinaires, glaçantes, mais qui raviront les amateurs de sensationnel, de polars bien noirs. 20 histoires nous emmenant dans la face la plus sombre que peut échafauder l’esprit humain. La criminalité se réinvente sans cesse, trouvant toujours à se frayer un chemin, quitte à prendre pour bras armé le sexe faible !

Détails sur le produit

• Broché: 320 pages
• Editeur : Opportun (15 novembre 2018)
• Langue : Français
• ISBN-10: 2360756125
• ISBN-13: 978-2360756124
• Dimensions du produit: 13,1 x 2,7 x 20,1 cm

 



 




< » Tueuses en série, par Frédérique Volot »>

À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des maisons d'éditions Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Achat livre, Critiques littéraires, Livres, Non classé, Romans contemporains, Thriller, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.