Quai de la perle, de Dominique Marny

Si l’amour rase les montagnes, il ne sonne pas l’armistice !

Dinard, station balnéaire en vogue durant les années folles est aussi l’endroit où Alice aime vivre. Alice est une jeune femme dont un veuvage à tout juste la trentaine brise la vie. Il lui reste des amitiés solides. Héritière de son époux, elle accueille ses amis durant la belle saison, faisant de la villa Margarita un lieu d’échange et de partage. Bien décidée à rester célibataire, elle se passionne pour l’art. Elle devient rapidement créatrice de papiers peints en donnant un air neuf et épuré aux revêtements muraux traditionnels. La montée en force du national-socialisme laisse augurer un avenir très incertain. En Europe, les états s’émeuvent de la montée en puissance du IIIème Reich. Hitler semble avoir des vues sur les territoires entourant l’Allemagne.

L’auteur nous brosse le portrait d’une station balnéaire où seuls les riches peuvent profiter des plages. En effet, les congés payés ne seront donnés qu’en 1936. A cette époque, les bains étaient un lieu de rencontre où l’on se recevait dans des entre soi d’un même milieu. Une époque où il était habituel d’être servi. Alice, personnage principal, a un profond respect pour les gens de maison, les petites gens que les autres regardent de haut. Ce sentiment d’ouverture était souvent mal perçu dans les couches aisées de la population.

Dominique Marny nous offre ici un roman qui fait la part belle aux sentiments, l’amitié, l’amour et la générosité sont au menu. Alice se sent proche d’un ami, venu par hasard à la villa. Après une longue maturation faite de patages, tant à Dinard qu’à Paris, ils deviennent amants. Alors qu’elle rencontre l’amour, elle en perçoit vite le prix ! Le coût est exorbitant, fait d’attentes et de résignation. Son amant autrichien n’est plus le bien venu en France… Lui, qui est né hors de France, montre la fragilité des amours binationales en cas de conflit. Qu’une guerre se déclare et ce sont des vies brisées, ne pouvant que cultiver le souvenir, avec un espoir très mince de se revoir une fois la paix revenue.

Présentation de l’éditeur

1925. Dinard, sa vie balnéaire, ses casinos, sa végétation luxuriante et ses régates… Un cadre enchanteur et cosmopolite qu’affectionne Alice, qui, en quête de beauté et de modernité, décide de créer sa marque de papiers peints.

Au cœur des Années folles, Alice ne doit-elle pas croire en sa bonne étoile ? Stimulée par diverses rencontres artistiques, de durables amitiés et de tumultueuses amours, elle forgera son destin dans un monde où se profileront bientôt des menaces. Dominant la mer, la villa Margarita sera son plus sûr refuge en cas de fortes tempêtes.
A travers les engagements et les choix d’Alice se révèlent le charme, la notoriété et les fastes de Dinard, perle de la côte d’Emeraude…

Un peu de l’auteur

Dominique Marny est née à Paris et elle y a toujours vécu. Actuellement, elle habite une rue animée et pittoresque du Ve arrondissement. Après la naissance de sa fille, elle commence à écrire et à publier des romans historiques ou contemporains dont plusieurs sont traduits à l’étranger. Ainsi que des documents et des albums illustrés. Parallèlement à son parcours d’auteur, Dominique Marny continue d’assurer le commissariat d’expositions autour de la thématique du sentiment amoureux. À son grand-oncle Jean Cocteau, elle a consacré cinq ouvrages. Elle est aussi la présidente du Comité Jean Cocteau.

Source bio & photo Site de l’auteur 

Détails sur le produit

• Broché: 384 pages
• Editeur : Presses de la Cité (16 mai 2019)
• Collection : Terres de France
• Langue : Français
• ISBN-10: 2258151511
• ISBN-13: 978-2258151512
• Dimensions du produit: 14 x 3,4 x 22,6 cm


<” Quai de la perle, de Dominique Marny”>

A propos Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des maisons d'éditions Me contacter par Mail sur contact Presse pour les livres en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Achat livre, Critiques littéraires, Livres, Presse de la Cité, Romans historiques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire