Alors c’est du jazz, de Marc Menu

Le dernier bébé de Marc Menu est un recueil qui surprend un peu ! En effet, on est habitué aux textes courts pour les nouvelles, avec une écriture rapide vers une chute se voulant surprenante. Le dernier opus de Marc Menu fait dans la concision à l’extrême ! Un peu à la façon de Luc-Michel Fouassier dans histoires jivaro https://www.leschroniquesdegoliath.com/2009/06/histoires-jivaro-luc-michel-fouassier/ qui regroupait 100 nouvelles en 100 mots, Marc Menu nous offre des nouvelles en condensé ! Chacune est une petite perle ultra courte, mais tout autant parlante que ses cousines plus longues. Parfois politiquement incorrectes, elles témoignent de ce que l’on est capable de penser, de nos envies inavouées ou du ressentiment que l’on peut ressentir en certaines occasions.

Avec lui, nous arpentons les rues en ruminant des réflexions qui restent en général dans le domaine de l’intime, mais qui sortent ici dans la lumière. Avec un humour souvent au second degré, il met le doigt là où cela marque, il nous montre tels que nous sommes…
L’humour est une notion très difficile à définir, qui varie énormément d’une culture à l’autre. On pourrait le définir rapidement comme une forme d’esprit permettant de dégager certains aspects cocasses ou insolites de la réalité. L’humour est important dans la vie de l’Homme : il lui permet en effet de prendre du recul sur ce qu’il vit. Avec ce recueil de nouvelles, Marc Menu nous promène dans la vie de tous les jours avec un regard acerbe, tant sur nous que sur nos contemporains. Mais sans doute voyons-nous chez les autres ce que nous n’osons voir en nous.

Pour acheter le format broché suivre ce lien ICI 

Un peu de l’auteur

Poète maintes fois déprimé, Marc Menu arpente les méandres de son existence avec la curiosité tranquille du passant. De temps en temps, il s’arrête pour prendre note d’un paysage, d’une idée, d’une rencontre – le plus souvent, avec un sourire amusé. Parce qu’il serait assez peu convenable de prendre tout ça au sérieux. Voilà déjà quelques années qu’il laisse à son chien le soin d’écrire ses textes à sa place. Celui-ci manie l’ironie avec assez bien de bonheur et tout en remuant la queue – ce qui, reconnaissons-le, de la part d’un auteur, serait inapproprié. Maintenant qu’il y pense – voilà déjà quelques années qu’on lui dit qu’il écrit mieux.

Source bio & photo Editions Quadrature:

Détails sur le produit

• Relié
• Editeur : Quadrature (1 décembre 2019)
• Collection : MINIATURES
• ISBN-10 : 2930538988
• ISBN-13 : 978-2930538983
• Dimensions du produit : 10 x 0,9 x 19 cm








<” Alors c’est du jazz, de Marc Menu”>

A propos Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des maisons d'éditions Me contacter par Mail sur contact Presse pour les livres en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Achat livre, Critiques littéraires, Livres, Recueils de nouvelles, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire