Le choix des apparences, par Martine Delomme

Avocate dont la spécialité est les affaires familiales, Camille est une tueuse dans sa profession. Tout lui réussit et, le cabinet dans lequel elle est actionnaire repose en partie sur ses épaules. Dans le civil, divorcée, Camille vit en couple avec les deux enfants de son compagnon. Alors qu’elle vient de régler brillamment le divorce d’une de ses clientes, l’ex époux se présente à elle sur le parvis du tribunal, sort une arme et se suicide devant toutes les personnes présentes. La presse s’empare de ce fait divers immédiatement. Camille se sent une responsabilité dans cet acte insensé. Le fils de la victime la harcèle. De plus en plus mal à l’aise, Camille décide de s’éloigner quelques jours. Là où Camille se repose, une offre d’emploi se présente. Contre toute attente, elle accepte le job, bien qu’elle soit surqualifiée pour le poste. Un nouveau monde s’ouvre devant elle, avec de nouveaux codes qui la séduisent rapidement. Cette période de transition, qui agace ses proches et son compagnon, l’intéresse au point qu’elle décide de s’attarder encore un peu. La passion de son vrai métier la tenaille rapidement ! Doit-elle rentrer chez elle, ou défendre les causes se présentant à elle ici, loin de son cabinet ? N’est-ce pax aussi le moment d’affronter des vérités qu’elle se cache depuis longtemps ?…


Martine Delomme nous plonge dans une forme de renaissance ! Ce roman montre à quel point il est possible de faire selon des habitudes, des traditions familiales, plus que par véritable envie. Camille vit en couple dans le confort de l’habitude. Le calme, le manque de surprise ayant à ses yeux l’image d’une harmonie. Sa famille ne lui ayant pas montré un exemple rassurant dans ce domaine, Camille ne sait pas vraiment ce qu’est l’amour. Il y a son métier qui est sa seule vraie source d’épanouissement, mais les récent événements ont ébranlé ses convictions. En partant pour tenter de se retrouver, ou fuir un mal-être grandissant, Camille entrevoit qu’il existe une vie différente qu’elle ne se soupçonnait pas. Jusqu’ici, de par son éducation, Camille ne comprenait que la réussite par l’excellence en faisant peu de cas de l’humain. Là où elle s’est réfugiée, Camille découvre l’inverse. En effet, dans une PME, la réussite ne peut venir que de la qualité des hommes la composant. Ouvrir les yeux, c’est aussi s’enrichir de nouvelles perspectives qui ne laisseront pas Camille insensible…


Un roman qui marque, qui pousse également le lecteur à la réflexion ! L’histoire de Camille, bien que poussée dans l’extrême, est un peu l’histoire de chacun de nous. C’est un roman avec de nombreux rebondissements, qui ne se laisse pas facilement le reposer. Martine Delomme brosse parfaitement les sentiments de ses personnages qu’ils soient anges ou démons ! Par effet boule de neige, le lecteur aura de nombreuse sources d’émotions !

Présentation de l’éditeur

Camille est une brillante avocate toulousaine spécialisée dans les divorces, à qui tout réussit ou presque… Un drame doublé d’un terrible sentiment de culpabilité fait basculer son univers et ses certitudes. Elle part se ressourcer à Douarnenez, berceau de sa famille. Là, elle va affronter les ombres de son passé. Et renaître, enfin ?
Brillante, déterminée, redoutable, Camille est avocate spécialisée dans les affaires familiales à Toulouse, où elle vit avec son compagnon. Jusqu’au jour où un acte d’une détresse extrême fait chanceler ses convictions. Bouleversée, la jeune femme se réfugie à Douarnenez, là où elle a vécu ses plus beaux étés, enfant. Alors qu’elle s’apprête à rentrer, elle accepte sur un coup de tête un travail d’assistante dans une biscuiterie locale. Qu’importe qu’elle soit trop qualifiée ; ce poste, même modeste, lui offre une parenthèse salutaire. Pour renaître, Camille va changer de vie, faire de nouvelles rencontres, découvrir combien on peut être utile aux autres. Différemment…
Et affronter enfin les fantômes qui la hantent depuis tant d’années ?

Un peu de l’auteur

Bordelaise d’origine, Martine Delomme a dirigé pendant vingt ans une entreprise d’exportation de vins. Créatrice de la revue France-Export à destination des vignerons, le monde viticole lui a inspiré son premier roman Un été d’ombre et de lumière, paru en 2009. Martine Delomme trouve très vite son style, celui du roman grand public, porté par un mélange des genres : le régionalisme en toile de fond, des histoires de famille mouvementées et mystérieuses, de poignants portraits de femme avec un soupçon de suspense. Elle s’attache ainsi à mettre en valeur une région et son économie dans chacun de ses romans. Elle achève aujourd’hui son dixième roman.

Source photo BABELIO

Détails sur le produit

• Broché : 360 pages
• Editeur : Presses de la Cité (23 janvier 2020)
• Collection : Terres de France
• Langue : Français
• ISBN-10 : 2258162130
• ISBN-13 : 978-2258162136
• Dimensions du produit : 13,9 x 2,5 x 22,6 cm





<” Le choix des apparences, par Martine Delomme”>

A propos Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des maisons d'éditions Me contacter par Mail sur contact Presse pour les livres en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Achat livre, Critiques littéraires, Livres, Presse de la Cité, Romans contemporains, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire