Les enfants de Val Fleuri, de Christian Laborie

Dans les années 30, Philippe Ferrière dirige une entreprise de faïence. En découvrant une terre d’argile propre à faire de la poterie dans sa propriété, il décide de construire une nouvelle usine afin de fabriquer des pots d’Anduze : célèbre vase horticole très recherché. Tout irait presque bien si ce n’est de son fils aîné qui se passionnait pour le travail, tout comme son père, meurt d’infection dans un camp de prisonnier allemand en 1940. Son second fils envisage de faire sa médecine, pas de reprendre le flambeau de l’entreprise familiale. Philippe Ferrière se désole de ne pas avoir d’héritier qui reprenne l’affaire. Il décide alors d’avoir un autre enfant, qui sera assurément un garçon pour lui succéder. Dès cet instant, rien ne sera figé dans le marbre. La vie trouve toujours moyen de s’épanouir en dehors des chemins tracés et, curieusement, aime reproduire certaines histoires n’ayant pu trouver leur achèvement !


Christian Laborie joue avec les sentiments de ses lecteurs dans ce roman passionnant ! Outre qu’avec l’auteur nous explorons les Cévennes des années folles aux années 70 au travers du métier de faïencier, les personnages sont attachants et, leurs inclinaisons sentimentales sujettes à émouvoir le lecteur le plus rigide ! Christian Laborie nous montre comment le monde va évoluer du paternalisme d’entreprise aux balbutiements du monde moderne, : comment l’on est passé le l’humanisme patronal aux prospectives de rentabilité. En moins de 50 ans, la valeur du travailleur est passée de ce qu’il sait faire à combien il rapporte. La finance prenant le pas sur les aspects humains laisse amer les anciens, en inquiétant les plus jeunes. L’essor extraordinaire des transports favorise cette transformation de la société, mais tout comme la vie, le progrès ne revient pas en arrière.


L’auteur joue avec nos émotions, disais-je plus haut … Au début du XXème siècle on ne se déplaçait pas beaucoup. Par habitude les gens restaient proche de là où ils étaient nés. Les compagnons de jeux étaient les enfants du village. Aussi, il n’était pas surprenant de voir se nouer des amitiés solides entre les enfants du propriétaire et ceux de son métayer, des inclinations pouvant prendre un chemin de traverse loin des idéaux familiaux, presque contre nature ! Avec ce nouveau roman, Christian Laborie nous régale. Non seulement il ne lâche jamais le lecteur, mais il sait parfaitement l’émouvoir. Un livre captivant, qui bien de volumineux et, grâce au style très fluide de l’auteur, se lit rapidement.

Présentation de l’éditeur

1930. Fils d’un fabricant cévenol de céramiques, Damien partage, au domaine familial du Val Fleuri, ses jeux d’enfant avec Marion, la fille du régisseur. L’amitié des jeunes années se transforme en amour passionné. Damien se destine à la fabrique mais son père, Philippe, ne veut ni de ce mariage ni de ce successeur. Avant de mourir lors des combats de 1940, Damien demande à Philippe d’élever l’enfant à naître de Marion… bien qu’il ne soit pas le sien ! Lorsque Philippe devient sur le tard père d’une Juline, il décide, la mort dans l’âme, de faire de son « petit-fils » Tristan son héritier. A leur tour, Tristan et Juline deviennent compagnons de jeux…


Un peu de l’auteur

Après des études d’histoire-géographie et une maîtrise de géographie rurale, il a enseigné dans le Pas de Calais pendant six ans, successivement au lycée de Carvin et au collège de Billy-Montigny, puis il s’est installé dans le Gard en 1978. Cévenol d’adoption, il vit depuis cette date à Saint Jean du Pin entre Alès et Anduze, où il écrit depuis 1995.

Christian Laborie est cévenol de cœur depuis plusieurs décennies. Il a notamment publié Les Rives Blanches, Les Sarments de la colère, la grande saga de la famille Rochefort, Les Rochefort, L’Enfant rebelle, Le Goût du soleil, La Promesse à Elise et L’Héritier du secret, mais aussi Dans les yeux d’Ana et Les Bonheurs de Céline. Tous ont paru aux Presses de la Cité.

Source photo BABELIO

Détails sur le produit

• Broché : 608 pages
• Editeur : Presses de la Cité (20 août 2020)
• Collection : Terres de France
• Langue : Français
• ISBN-10 : 2258153344
• ISBN-13 : 978-2258153349
• Dimensions du produit : 14,1 x 4 x 22,5 cm







<” Les enfants de Val Fleuri, de Christian Laborie”>

A propos Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des maisons d'éditions Me contacter par Mail sur contact Presse pour les livres en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Achat livre, Critiques littéraires, Livres, Presse de la Cité, Romans contemporains, Romans historiques, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire