La vie devant elles, de Maryline Martin

La force du sexe faible est de sourire là où le cri gronde en profondeur !

Avec ce nouveau recueil de nouvelles, Maryline Martin ne nous entraîne pas sur les chemins de la guerre de 14-18 : son sujet de prédilection. Non, ici, ce sont quinze histoires de femmes, de l’enfant à l’adulte, qui vous montrent chacune sa vie. Des destins aux consonances très vraies, intemporelles. Elles nous retracent des fortunes souvent mitigées, partagées entre l’image et le ressenti. En effet, derrière chaque femme, derrière chaque tableau de façade, il y a souvent des brisures, des renoncements que masquent des sourires de convenance. Autant de fragilités leur conférant une force peu commune, afin de surmonter des rêves brisés, des déceptions, des renoncements.

Chaque nouvelle représente l’histoire d’une vie. Chacune est différente, et pourtant si semblable. Il n’y a pas de vrai coupable, parfois cela tient à la violence des hommes, parfois aux silences pesant plus lourds qu’un aveu, qu’une simple discussion. La violence des hommes est souvent avérée, mais ne s’agit-il pas là d’une divergence de point de vue ? Bien des hommes pensent savoir ce que veut leur partenaire sans jamais chercher à la comprendre vraiment, prenant la fragilité affichée comme un aveu d’adhésion implicite. C’est l’instinct du mâle présent depuis la nuit des temps, perdurant encore malgré des efforts certains vers la cause féminine.

Les silences sont aussi dévastateurs que les pires violences, laissant s’installer le doute qui ronge le moral sans guérir jamais vraiment. Des silences destinés à protéger souvent, ou pour cacher quelques action dont on a honte, mais qui au long des ans minent jusqu’à empêcher de vivre libre. Le silence est l’enfer des familles, un cancer ne permettant pas à l’enfant de grandir, comment envisager demain si hier ne fut pas ?

Maryline Martin nous dresse une fresque de la société passée et toujours très actuelle, car les choses ne changent pas vite. Sans pour autant revendiquer sur le front des MLF, Maryline Martin nous montre l’envers du décor au travers d’une quinzaine de destinées. Chacune d’entre elles pourrait être notre mère, notre sœur ou peut-être est-elle notre femme !

Présentation de l’éditeur

Préface d’Hubert de Maximy

Quinze témoignages de femmes poignants, émouvants, tragiques jamais indécents.
Quinze portraits féminins, peut-être le reflet d’une seule et même femme : celle qui, depuis des générations, s’indigne et trépigne, trébuche mais se relève et se révèle malgré les discriminations.
Quinze nouvelles résolument féministes et optimistes.
Maryline Martin publie son troisième ouvrage après Les Dames du Chemin, recueil de nouvelles primé en 2014 par le Label Centenaire et deux prix (Prix de la nouvelle Lauzerte 2014, Prix des Lecteurs de la Bibliothèque d’Aumale, automne 2013), et L’Horizon de Blanche.

Source photo & bio: Edition Glyphe :

Maryline Martin est née à Angoulême mais vit, pour des raisons professionnelles, à Paris. Journaliste littéraire sur une radio libre parisienne, elle a rencontré de nombreux auteurs qui l’ont encouragée, au regard de la qualité de ses chroniques, à prendre la plume.
Maryline Martin est membre de la Sofia, de la Maison des écrivains et de la littérature (Mel), de la Société des auteurs de Normandie (SADN) et de l’Association des écrivains combattants…

Détails sur le produit

• Broché
• Editeur : Editions Glyphe (18 mars 2017)
• Langue : Français
• ISBN-10: 2358152048
• ISBN-13: 978-2358152044




À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l’édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches.

Je travaille habituellement avec les services presse des éditions :
In Octavo, Laura Mare, des Presses de la cité, du Moteur, JC Lattès, du Rocher, Luce Wilquin, Quadrature, Jigal, First, Elysad, Fleuve Noir, Lunatik, Volpiliere, PLE, T&A (Terre d’Auteur) , du Préau, Stéphane Millon, Borborygmes, glyphe, Edition KERO, etc.

Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.

Ce contenu a été publié dans Achat livre, Critiques littéraires, Livres, Recueils de nouvelles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.