La prophétie de Langley, de Pierre Pouchairet

Les plus beaux suspects sont les innocents, des assassins malgré eux !

Ce polar signé par Pierre Pouchairet sort des classiques du genre ! En effet, avec ce roman l’auteur nous entraîne dans la haute finance, dans le monde abscond des traders, cet univers où les profits sont colossaux, mais auxquels le profane ne comprend rien… Jouer avec les finances, c’est aussi jouer avec des vies, autant d’anonymes qui peuvent perdre un emploi, de petits épargnants spoliés jusqu’à la ruine. Un monde de requin où la pression est forte, l’adrénaline au taquet en repoussant toujours les limites quitte à frôler le risque d’une chute vertigineuse !

Chaque trader tente de savoir comment vont réagir les marchés, cherche l’information qui le placera sur la voie du succès. Avec son équipe, il tente de comprendre les dessous d’opérations étranges, anodines au premier regard, mais d’une importance capitale afin de rester dans la course. Cependant, il doit aussi veiller à se préserver du délit d’initié ! Jusqu’où peut-il aller pour chercher à vérifier une info ?

Justement, des opérations sur un titre français intriguent Ludovic d’Estre. Partis à la recherche de renseignements avec un collègue, ils tombent sur des agissements frauduleux venus du golfe : ces gens-là ne font pas dans la dentelle, la réaction sera à la mesure de leurs espérances de gains : énorme, violente, froide…

Il est plaisant de sortir des voyous traditionnels, on se sent presque dans du velours, le luxe et l’opulence, c’est propre et rassurant. Pourtant, les méthodes employées pour riposter peuvent facilement tenir du commando en terrain miné, plus que par la voie diplomatique entre états souverains. Ludovic et son confrère en feront les frais… La protection des valeurs françaises et dénouer les fils de ce micmac financier mettra la police sur les dents.

Un roman noir où le profit prime sur la vie, où la violence justifie les ambitions dans les dorures des beaux quartiers. Johanna, la flic en charge de l’enquête, pourrait se perdre dans cet imbroglio, au ras de l’incident diplomatique : il lui faudra agir avec des gants !
Le principal suspect restant introuvable, le meurtrier peut continuer d’agir à sa guise et, c’est ce qu’il fait, sans état d’âme.

Présentation de l’éditeur

Trader d’une des plus prestigieuses banques françaises, Ludovic d’Estre brasse chaque jour des millions d’euros… Issu de la bourgeoisie versaillaise, la vie a toujours souri à ce surdoué de la finance. Mais tout va basculer lorsqu’avec Reda Soulami, son fidèle collaborateur, Ludovic va s’intéresser à une transaction douteuse… Un délit d’initié ? Peut-être pire ! Très vite suspecté de meurtre, Reda, un enfant des cités qui pensait avoir définitivement tourné la page, se retrouve en première ligne d’une effrayante machination qui le dépasse complètement et menace des milliers de vies ! Au milieu du marigot politique habituel, seule Johana, la flic qui mène l’enquête, semble croire à l’innocence de Reda. S’engage alors une infernale course contre la montre pour éviter l’horreur…

Source photo & bio: Babélio 

Dans une vie précédente, il était commandant de la police nationale puis chef d’un groupe luttant contre le trafic de stupéfiant à Nice, Grenoble ou Versailles…

Il a également été à plusieurs reprises en poste dans des ambassades, a représenté la police française au Liban, en Turquie, a été attaché de sécurité intérieure à Kaboul puis au Kazakhstan.

Aujourd’hui à la retraite, il vit à Jérusalem. Il a publié en 2013 un livre témoignage « Des flics français à Kaboul » et « Coke d’Azur » en 2014. Avec à chaque fois, cette volonté de mettre au grand jour la réalité brute de notre Histoire contemporaine.

En 2014, il publie son premier polar « Une terre pas si sainte ».

Détails sur le produit

• Broché: 280 pages
• Editeur : Jigal Editions (15 février 2017)
• Collection : JIGAL POLAR
• Langue : Français
• ISBN-10: 2377220037
• ISBN-13: 978-2377220038
• Dimensions du produit: 21 x 2,2 x 14 cm






À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des éditions : In Octavo, Laura Mare, des Presses de la cité, du Moteur, JC Lattès, du Rocher, Luce Wilquin, Quadrature, Jigal, First, Elysad, Fleuve Noir, Lunatik, Volpiliere, PLE, T&A (Terre d'Auteur) , du Préau, Stéphane Millon, Borborygmes, glyphe, Edition KERO, etc. Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Achat livre, Critiques littéraires, Livres, Polars, Thriller, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.