Je dessine comme un pied mais j’ai plein d’idées, de Rod Judkins

La pensée créative vue par Rod Judkins est une bombe qui laissera des traces !
Comme le dit la fiche de presse de ce livre : A travers des thèmes tour à tour drôles, poétiques, caustiques ou totalement loufoques, ce livre nous encourage à développer notre créativité et à libérer notre imagination bridée par le quotidien.
Un livre qui m’a surpris lorsque je l’ai reçu, plus habitué aux romans, je ne m’attendais pas à un livre très philosophique, de coloriage, poussant le lecteur à réfléchir sur sa vie, ses actes, et sa façon de penser. Avec un humour acerbe ou poétique, l’auteur nous démontre la futilité de notre manière d’aborder le monde dans lequel nous vivons. Il met en évidence que nous agissons selon les modalités imposées par le courant de la société, parfois très éloigné de ce qui nous ressemble vraiment. Nous n’osons plus être nous-mêmes, pour n’être plus que l’image voulue par les conventions du moment. Convention du moment, car elles changent avec le temps, les modes et la pensée commune propre à notre situation.

Sous forme de petits textes, Rod Judkins force notre réflexion, nous interroge sur nous en ponctuant chacun d’eux par une citation bien sentie. Puis, ébauche un dessin en nous demandant de le finaliser avec le ressentis de la dernière lecture. Exercice périlleux car on se surprend à rester le crayon suspendu pour un exercice pourtant simple d’apparence, mais obligeant à se poser les bonnes questions.

C’est un ouvrage inclassable qui se lit lentement en invitant à la méditation. Le rythme du temps est souvent présent au fil des pages. Le temps est une notion très subjective, il n’est pas le même pour tous ! Les progrès des nouvelles technologies exigent l’immédiateté en toute chose, la ponctualité pour le travail, le quotidien se chargeant du reste. Le temps va toujours plus loin, plus vite sans se retourner et nous cavalons derrière sans vraiment le rattraper. Nous ne savons plus prendre le temps ! Mais peut-on prendre une illusion ?

La nouvelle technologie nous guident, nous aident, nous régissent en nous privant de notre libre arbitre. Il est à se demander si elles ne nous dominent pas, si elles ne nous contrôlent pas… Elles accaparent notre attention de chaque instant, laissant penser que la préhistoire remonte à hier. En 20 ans seulement le progrès a changé la face du monde, faisant oublier qui nous sommes, ce que nous sommes. Nous ne travaillons plus pour vivre, nous vivons pour travailler ! Toujours plus vite, toujours plus haut jusqu’à notre niveau d’incompétence (principe de Peter chez stock,1970).

Un livre remarquable, plein du bon sens dont nous avons perdu la trame, mettant en lumière les incohérences qui régissent notre vie moderne. Un livre pour réfléchir au fait qu’il est sans doute encore temps de prendre son temps, d’ouvrir les yeux sur le vrai, de passer du virtuel au réel, d’être soi pour de bon. La pensée créative, spécialité de Rod Judkins, me semblait jusqu’ici une idée saugrenue d’intellectuels en manque de sensation. J’ai beau avoir les pieds irrémédiablement sur terre, pris au jeu du questionnement induit par « Je dessine comme un pied mais j’ai plein d’idées », j’ai pris du temps pour le lire, j’ai su disposer de mon temps.

Présentation de l’éditeur

Prenez un crayon et laissez votre imagination prendre son envol

Un athlète entraîne son corps.
Une personne créative doit entraîner son imagination.
Les exercices que vous trouverez ici vous sculpteront, un esprit de rêve, apte à devenir un générateur d’idées.

PENSEZ PLUS LOIN QUE CE QUI EST CONVENU. OSEZ LIBÉRER VOTRE GÉNIE !

Un peu de l’auteur

Rod Judkins est professeur à la Central St Martins de Londres, l’une des écoles d’art et de design les plus réputées au monde.

Crédit bio Editions Kero 
Crédit photo R. Judkins sur Twitter 

Détails sur le produit

• Broché: 240 pages
• Editeur : Kero (8 novembre 2017)
• Collection : KER.PRATIQUE
• Langue : Français
• ISBN-10: 2366582374
• ISBN-13: 978-2366582376
• Dimensions du produit: 13,5 x 2 x 20,5 cm






< Je dessine comme un pied mais j’ai plein d’idées, de Rod Judkins « >

À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l’édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches.

Je travaille habituellement avec les services presse des éditions :
In Octavo, Laura Mare, des Presses de la cité, du Moteur, JC Lattès, du Rocher, Luce Wilquin, Quadrature, Jigal, First, Elysad, Fleuve Noir, Lunatik, Volpiliere, PLE, T&A (Terre d’Auteur) , du Préau, Stéphane Millon, Borborygmes, glyphe, Edition KERO, etc.

Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.

Ce contenu a été publié dans Achat livre, Critiques littéraires, Livres, Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire