Guy de Maupassant à 20 ans, de Françoise Mobihan

Une biographie, certes, mais pas que cela. En effet, il existe pléthore de textes sur Guy de Maupassant mais dans cet ouvrage, l’auteur s’attache à l’intime. Pour celui qui brûla la vie par les deux bouts, jouissant de tout ce que l’existence offre de plaisir, la matière est conséquente pour écrire un livre qui nous en apprend un peu plus sur cet écrivain hors norme, des plus vendus en France.

Françoise Mobihan nous montre comment Guy de Maupassant a puisé dans le détail de sa vie les idées de ses textes, nouvelles et romans, mais également pour la poésie dont il était grand amateur. Les relations familiales avec Flaubert et, l’intimité de la relation de Guy avec ce dernier achèvera sa formation vers la littérature. Au long du livre, nous verrons le jeune Guy de Maupassant entrer en relation avec les grands de son époque, tel que Zola ou les impressionnistes qui tous se retrouvent sur les bords de seine. Il est bel homme, séducteur au possible, dévoré d’ambition et farouchement épris d’indépendance. Les peintres se tournent vers l’impressionnisme, les littéraires du moment forment le naturalisme, dont Maupassant cherche à s’écarter car il n’y croit pas plus qu’au romantisme. A l’image de Flaubert, il se revendique du réalisme. Les blessures subies dans sa jeunesse, les désillusions de la guerre, l’étouffement de la religion lui ont donné le goût de rester libre de sa pensée. Il ne veut pas de chaînes, qu’elle soit conjugales ou morales. Il côtoie les auteurs, mais garde sa liberté, de même qu’il séduit nombre de femmes en restant célibataire : le mariage serait une privation de liberté et le risque de paternité une entrave insupportable, et sans doute pas un service à rendre à l’enfant. S’il profite pleinement des plaisirs de la vie, il ne s’inscrit pas dans le schéma classique de la réussite par le couple. Pour vivre, car il n’est pas encore un grand auteur, il entre au ministère de la marine avec l’appui de ses relations. Un poste lui permettant d’avoir du temps pour écrire et, les moyens de vivre chichement de façon indépendante. Toujours il restera un réaliste presque trop terre à terre, craignant la chute de toute chose établie, il se réfugie dans l’individualisme. Il veut réussir pour pouvoir en profiter, ne rien se refuser.

Les seules exceptions à son indépendance seront sa mère qui l’a élevé sans image paternelle et Flaubert pour qui il éprouve une grande affection et une admiration sans borne. L’image féminine de sa mère, dont il restera l’idéal masculin, lui a offert le langage propre à séduire la femme ; il en abusera jusqu’à sa perte, s’enivrera du beau sexe jusqu’au coma éthylique fatal : la syphilis. Là encore, son réalisme quasi morbide ne freinera pas ses instincts charnels : il semble penser si je suis blessé, d’autres me suivront dans ce jeux infernal…

Une biographie atypique sur Guy de Maupassant, instructive concernant ce grand homme, mais également sur toute une époque de la république balbutiante. Un livre à dévorer sans hésitation.

Présentation de l’éditeur

A 20 ans tout juste, Guy de Maupassant est emporté dans le chaos de la guerre de 70. Son œuvre en gardera de multiples traces. La plus célèbre, Boule de suif, écrite dix ans plus tard, en 1880, le lancera dans la vie littéraire « comme un météore ». Entre-temps, il aura connu, de 22 à 29 ans, la rigueur et la générosité de la formation flaubertienne. L’auteur de Madame Bovary va inculquer à son disciple des principes littéraires qui le guideront longtemps. Marqué par la négligence d’un père volage et la séparation du couple parental alors qu’il a onze ans, Guy a grandi auprès d’une mère lettrée, sensible à l’excès, soucieuse de prodiguer à ses deux fils (Hervé est de six ans son cadet), la meilleure des éducations. Seule figure féminine immuable dans la vie de ce séducteur, Laure restera jusqu’au bout sa conseillère et sa confidente. Jusqu’à l’âge de treize ans Maupassant grandit en « poulain échappé », comme dit Laure, au milieu d’une nature qu’il parcourt et hume jusqu’à l’ivresse. Son inscription à l’institution ecclésiastique d’Yvetot le rendra à jamais allergique à la religion, et à ses représentants. De même, après le baccalauréat et l’épreuve de la guerre, se sent-il étouffer au Ministère de la Marine, où les maigres revenus paternels l’obligent à tenter de gagner sa vie. Pour chasser le spleen, parfois obsédant, qui s’invite souvent dans sa petite chambre de la rue Moncey, Maupassant se trouve simultanément plusieurs exutoires : l’écriture bien sûr, à laquelle il consacre une grande partie de son temps, le sport intensif, à travers les parties de canotage, et une vie sexuelle mouvementée. Une envie de vivre qui lui coûtera cher. Une syphilis sans doute contractée sur les bords de Seine mettra fin tragiquement à sa fulgurante carrière, un mois avant son 43ème anniversaire.

Biographie de l’auteur

Ancien professeur de lettres classiques, Françoise Mobihan est journaliste.

Source photo : Facebook de l’auteur

Détails sur le produit

• Broché: 164 pages
• Editeur : Au Diable Vauvert (27 août 2015)
• Collection : A 20 ans
• Langue : Français
• ISBN-10: 2846269661
• ISBN-13: 978-2846269667
• Dimensions du produit: 20 x 1,1 x 13,5 cm




      • Rueducommerce.fr



Réparateur et installation PC et divers recommandé : chez MEDIAPC ou MEDIAHD service parfait et bons produits !

Bannière    Moteur de Recherche. Inscription Gratuite.
hebergement deshaiespizza marina vitry sur seineplaquiste médocshuttle

 

À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des éditions : In Octavo, Laura Mare, des Presses de la cité, du Moteur, JC Lattès, du Rocher, Luce Wilquin, Quadrature, Jigal, First, Elysad, Fleuve Noir, Lunatik, Volpiliere, PLE, T&A (Terre d'Auteur) , du Préau, Stéphane Millon, Borborygmes, glyphe, Edition KERO, etc. Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Achat livre, Biographie, Critiques littéraires, Essais, Livres, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.