Fragment d’un texto amoureux, par Pascale Pujol

Il n’est de recueil de nouvelles sans fil conducteur, sans ce lien si ténu soit-il que rien ne serait en son absence, un détail si petit qu’il se résumerait dans un texto. Quelle que puisse être la force de l’histoire, sa complication ou sa longueur : rien ne surviendrait sans la fragilité du sentiment instantané, celui qui vous prend au détour de la vie pour vous faire basculer dans un autre monde, avec ou non votre assentiment… Un regard, une odeur ou un petit geste peut à tout moment faire chavirer un destin que l’on pensait tracé. Pascale Pujol jongle admirablement au long de ce recueil de nouvelles avec les brèves de vie à même de guider l’avenir de ceux s’y frottant les ailes. Ces 14 nouvelles sont toutes une véritable aventure prenant le lecteur vers un chemin parfois abrupt, mais dont le sentiment amoureux n’est guère éloigné : l’amour n’est-il pas roi pour forcer l’individu à mille courbettes improbables ?

Pascale Pujol, nous entraîne dans un univers où la simplicité n’est qu’apparence, où la difficulté devient un art de vivre, où le sentiment se blottit derrière une figure de circonstance mieux digeste pour celui qui regarde sans prendre soin de considérer le fond du tableau. Ces nouvelles nous parlent de la façon dont chacun perçoit sa propre distinction dans l’œil de l’autre. De plus, ce qui est remarquable, tous les personnages sont attachants, parfois malgré leurs faiblesses, leurs lâchetés ou petit mensonges : ils sont foncièrement humains et, quelque part, nous ressemblent.

4ème de couverture (source éditions quadrature)

Une nouvelle, c’est parfois un homme et une femme qui se regardent et se taisent pendant que s’échafaude l’histoire qui les lie. C’est parfois le frôlement d’un autre, le désir qu’on croit fugace et qui s’installe pourtant. C’est une erreur d’aiguillage qui vous conduit au tourisme forcé. C’est poser des mots délicats sur des désirs sourds et des souffrances muettes. C’est un mouchoir de soie noué au bon endroit. Ce sont des êtres vacillants entre reconnaissance et perdition.
C’est l’érotisme infini d’un drap fin… Les nouvelles de Pascale Pujol sont ainsi. Elles se posent, discrètes, vous chuchotent à l’oreille ce qu’elles pourraient crier. Elles n’en ont que plus de force.

Un peu de l’auteur

Source image : éditions quadrature

Pascale Pujol vit dans la région parisienne. Elle lit depuis toujours, avec un amour particulier pour la littérature étrangère contemporaine. Elle a d’abord été journaliste pendant plus de dix ans et est aujourd’hui consultante en analyse économique et financière.

quadrature

Détail du produit

  • Broché: 114 pages
  • Editeur : Quadrature (1 avril 2014)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2930538457
  • ISBN-13: 978-2930538457
  • Dimensions du produit: 21 x 13 cm

Pour acheter le livre sans frais de port :

Il vous suffit d’envoyer un courriel à quadraturelib@gmail.com
en précisant :

  • le titre de l’ouvrage,
  • le nom de l’auteur,
  • le nombre d’exemplaires souhaités,
  • l’adresse exacte à laquelle il faut que la commande vous soit envoyée.

Votre commande vous sera envoyée via la poste, dans un délai de, maximum, 8 jours ouvrables.

  • Pas de frais de port.
  • La facture accompagne le colis.
  • Paiement après réception de la commande (sur comptes français ou belge).
  • Chèques français acceptés.

fragment d’un texto amoureux

  Retour accueil

À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des éditions : In Octavo, Laura Mare, des Presses de la cité, du Moteur, JC Lattès, du Rocher, Luce Wilquin, Quadrature, Jigal, First, Elysad, Fleuve Noir, Lunatik, Volpiliere, PLE, T&A (Terre d'Auteur) , du Préau, Stéphane Millon, Borborygmes, glyphe, Edition KERO, etc. Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Critiques littéraires, Livres, Recueils de nouvelles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.