#dragueur – Ce que veulent (vraiment) les Françaises, de Karine Jaillardon

La drague ! C’est mettre cupidon avec soi pour conquérir un territoire entier : la femme ! Enfin, pour certains, pas tous… Bien souvent, trop diront certaines, l’affaire est un peu lourde. En effet, la femme, à l’inverse de l’homme, cherche le concept amoureux avant l’acte. S’en suivent les déconvenues de la gent masculine, car le chasseur ne connait que partiellement, voire pas du tout son gibier. La femme doit fondre avant de céder et, pour cela abaisser ses défenses : héritage inné de sa condition

Dans cet essai, souvent avec un bel humour, Karine Jaillardon nous explique « La femme », telle qu’elle est, ce qu’elle pense, ses aspirations. Comme l’auteur l’explique : il faut connaître l’autre pour séduire, sans quoi l’on va droit vers un échec prévisible. Dans son livre, elle démonte les mécanismes de la séduction, nous explique les pièges et ruses à éviter. La mâle pense trop souvent que la faiblesse du beau sexe sera attirée, charmée, par la force qu’il représente : certes non, mais si… C’est là un paradoxe qui singularise la femme dont la complexité est un charme tant convoité. Mais là, il est question de rechercher l’âme sœur, du long cours avec vie de famille et tout et tout.

Pour ce qui est de la drague pure, la séduction Kleenex (vite emballée et vite sautée) c’est un peu différent. Ce petit guide informe des mécanismes de protection utilisés par les femmes en général. A quelques exceptions près (il y a également des chasseuses, mais c’est une autre paire de manche !), l’on voit rapidement que tout dépendra d’un rien, d’un détail alors que le mâle cherche à tartiner jusqu’à l’indigestion par trop de gras. En matière de séduction, que la visée soit proche ou longue, c’est tout autant compliqué que simple : à vous, messieurs, de savoir vous y prendre avec tact.

En définitive, cet essai vous expliquera le pourquoi de vos ratés de séduction et qui sait, peut-être vous donnera-t-il des pistes pour améliorer vos relations d’une manière générale avec le sexe opposé. Dans tous les cas, cet essai est instructif et drôle : il serait bête de passer à côté !

Présentation de l’éditeur

Nous sommes dans l’ère du #dragueur.

Une ère de doute, dans laquelle séduire devient un exercice complexe. Les Français galèrent autant que n’importe quel étranger. Timides ou charmeurs, intellos ou pragmatiques, ils doutent comme s’ils avaient perdu leurs repères. Les Françaises, de leur côté, se sentent incomprises : elles ne le pardonnent pas aux hommes.

Observatrice de tendances dans une agence de design, Karine Jaillardon a enquêté sur les malentendus qui font trop souvent échouer la relation de séduction. Avec humour et à travers des cas concrets, elle propose une méthode simple pour que chaque homme, quels que soient son caractère et son histoire, trouve sa propre façon de séduire une femme.

Un peu de de l’auteur

Un appétit insatiable pour poser des questions et tenter de trouver des solutions.
Dans ma vie, j’ai été… Responsable d’études qualitatives (marketing). Un mix entre la sociologie, l’ethnologie, la sémiologie, toute chose en « ie » qui permet de questionner des sujets incroyablement différents, mais toujours passionnants.
Aujourd’hui je suis… Responsable d’innovation dans une agence de design. Mon métier, c’est de trouver des solutions concrètes pour faire évoluer les marques.
Je serai toujours… un « aspirateur à livres », comme on m’appelle souvent. Essais, romans, biographies, tout y passe… sauf la poésie. L’histoire du temps de Stephen Hawking, la vie de Marie-Antoinette par Simone Bertière, le suspense haletant de Fred Vargas et la technique de Gustave Flaubert hantent ma table de chevet.
J’ai toujours été et serai toujours.. un Globetrotteur. En 2012, je suis partie seule avec mon sac à dos faire le tour de l’Asie pendant 3 mois. J’ai passé beaucoup de temps dans les trains, à partager des fragments de vie, escaladé pas mal de montagnes, visité autant de temples, et rencontré des gens riches… Pour moi, le voyage, c’est l’apprentissage de l’attente. Apprendre à attendre, et à aimer attendre, c’est un peu apprendre à être libre.

Source bio & photo site de Karine Jaillardon 

Détails sur le produit

• Broché: 192 pages
• Editeur : EDITIONS DU PALIO (21 mai 2015)
• Collection : ESSAI
• Langue : Français
• ISBN-10: 2354490569
• ISBN-13: 978-2354490560
• Dimensions du produit: 22 x 1,5 x 14,5 cm



      • Rueducommerce.fr



Réparateur et installation PC et divers recommandé : chez MEDIAPC ou MEDIAHD service parfait et bons produits !

Bannière                   Moteur de Recherche. Inscription Gratuite.
hebergement deshaiespizza marina vitry sur seineplaquiste médocshuttle

 

À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des éditions : In Octavo, Laura Mare, des Presses de la cité, du Moteur, JC Lattès, du Rocher, Luce Wilquin, Quadrature, Jigal, First, Elysad, Fleuve Noir, Lunatik, Volpiliere, PLE, T&A (Terre d'Auteur) , du Préau, Stéphane Millon, Borborygmes, glyphe, Edition KERO, etc. Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Achat livre, Biographie, Critiques littéraires, Essais, Livres, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.