Les maisons aussi ont leur jardin secret, de Véronique Pingault

Un recueil de nouvelles où il est question de maison ? Rien ne pouvait mieux me séduire. La maison avec un grand M est le lieu privilégié de notre repos, de nos amours comme des non-dits nous empoisonnant la vie. C’est un lieu de tous les espoirs et de toutes les frustrations. Un endroit d’échange particulier puisqu’on s’y retrouve pour partager, ou cultiver sa solitude. Une maison c’est selon le moment un havre de paix, puis, l’instant d’après, la tempête au grand large. Pour la nouvelle, la maison est un bon sujet que Véronique Pingault n’a pas hésité à développer pour nous au travers de onze nouvelles décapantes.

Chaque nouvelle est un petit monde à part entière, une jolie construction vue du dehors, mais lorsque l’on regarde de près, là où se cache la poussière : rien n’est plus certain, on commence à douter, on s’interroge, on veut savoir, mais il est sans doute trop tard. A cet instant, Véronique Pingault cueille son lecteur pour l’emmener voir les recoins inattendus plus du domaine du ressentit que de la vraie raison d’être. Chacune de ces cacheries est un détail, qui si infime soit-il, constitue pour l’auteur les ingrédients nécessaires pour monter la trame de sa nouvelle.

Mais avec Véronique Pingault, la maison ne se borne pas seulement à la construction de pierres et de tuiles, ce peut aussi être une édification purement intellectuelle. Il se crée alors un paradoxe étrange entre fiction et réalité, générant une incompréhension totale des deux parties, chacun naviguant sur un océan différent sans pouvoir obtenir un mélange des eaux : la folie guette !

Présentation de l’éditeur

Il est ici question de l’endroit où l’on vit. La maison, l’appartement ; ceux que l’on a, ou ceux que l’on n’a pas. Notre habitation parle de nous, de notre mode de vie, de nos choix ou de nos renoncements, de nos envies. En Bretagne, des parpaings avec vue sur mer. « Madison, des bardeaux de bois. En Provence, de la pierre éclaboussée de soleil. Ë Paris, du béton » avec terrasse. Mais les murs protègent d’autres trésors que le plancher de chêne et le bruit de la pendule du salon : un bourdonnement de vie, l’ambiguïté, le ridicule, la fragilité de ses habitants.

Un peu de de l’auteur

Véronique Pingault vit en région parisienne. La légende familiale prétend que, lorsqu’on l’appelait, enfant, elle répondait invariablement : « Je finis mon chapitre et j’arrive ». Un jour, par jeu, elle a eu envie d’écrire ses propres histoires. Le reste du temps, son métier étant fort peu littéraire, elle compense sa frustration en embêtant ses collègues sur la ponctuation de rapports qui n’en demandent pas tant.
Crédit photo : Véronique Pingault

Détails sur le produit

• Broché: 122 pages
• Editeur : Quadrature (28 octobre 2015)
• Langue : Français
• ISBN-10: 2930538589
• ISBN-13: 978-2930538587
• Dimensions du produit: 21,4 x 1 x 13 cm

VENTE DIRECTE
Il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous. Votre commande vous sera envoyée via la poste, dans un délai de, maximum, 8 jours ouvrables.
• Frais de port offerts.
• La facture accompagne le colis.
• Paiement après réception de la commande (sur comptes français ou belge).
• Chèques français acceptés. Formulaire de commande en ligne : Cliquez ICI ou http://editionsquadrature.be/particuliers/#vente-directe



      • Rueducommerce.fr



Réparateur et installation PC et divers recommandé : chez MEDIAPC ou MEDIAHD service parfait et bons produits !

Bannière        Moteur de Recherche. Inscription Gratuite.
hebergement deshaiespizza marina vitry sur seineplaquiste médocshuttle

 













À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des éditions : In Octavo, Laura Mare, des Presses de la cité, du Moteur, JC Lattès, du Rocher, Luce Wilquin, Quadrature, Jigal, First, Elysad, Fleuve Noir, Lunatik, Volpiliere, PLE, T&A (Terre d'Auteur) , du Préau, Stéphane Millon, Borborygmes, glyphe, Edition KERO, etc. Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Achat livre, Critiques littéraires, Livres, Recueils de nouvelles, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.