Toutes ces nuits d’absence, par Alain Bron

Plus on vieillit, plus on se rapproche de son enfance disait l’excellent écrivain Michel Tournier ! Pour les jeunes d’aujourd’hui, les années 60 c’est de la préhistoire, une époque révolue tombée aux oubliettes du temps. Pourtant, leurs parents se souviennent bien de la folie des trente glorieuses, c’est leur jeunesse, c’était hier, c’est déjà si loin…



Jacques Perrot est devenu écrivain. Vivant seul avec son chat, il cultive les petites maniaqueries des vieux célibataires : chaque chose à sa place, l’immuabilité en tout pour la quiétude de l’esprit. Un incident provoque un désordre, un rien qui devient vite un tout ! Une boîte contenant des vieilles photos vient de tomber, révélant le portrait de la petite amie de son adolescence. Il l’avait tout simplement oubliée. Pourtant, le décès tragique de cette jeune femme a de quoi marquer le souvenir. Il sent qu’il doit partir sur les traces de cette sordide affaire jamais élucidée, revenir à Troyes, se confronter à son enfance et retrouver les trace d’un passé qui voulait oublier à jamais.



C’est exactement le genre de roman où l’auteur, volontairement ou malgré lui, laisse un peu de lui dans une écriture pouvant sembler autobiographique. On sent venir un regret de l’insouciance de la jeunesse, parfois tendre et nostalgique, parfois dure et un peu amère. Oui, les trente glorieuses n’avaient pas que de bons côtés, la classe aisée vivait très bien, les autres beaucoup moins ! Notre écrivain, Jacques Perrote est natif d’une famille pauvre et, comble de l’horreur monoparentale à une époque où c’était une honte absolue. Il est très partagé quand il repense à sa jeunesse. Revenir à Troyes est un besoin aigre-doux. Il veut comprendre pourquoi cette jeune femme a disparu et, peut-être savoir comment sa vie a pris le tournant qu’elle est aujourd’hui. Une enquête qui le conduira à s’interroger sur lui-même. Il était lors des faits un proche de la victime. Il avait laissé des traces de sa présence qui émaillent les recherches de la police lors de la mort de son amie : pourquoi n’a-t-il pas été entendu ? Résoudre ce fait divers tragique ne pourra déboucher sur rien car les faits sont prescrits, mais cela peut alléger la conscience !



Présentation du livre en vidéo

Présentation de l’éditeur

Jacques Perrot est écrivain. De vieilles photos raniment sa première histoire d’amour brisée par le meurtre de son amante. Ce crime impuni l’obsède. Près de cinquante ans après, il décide de reprendre l’enquête. Aidé par d’improbables comparses, il plongera dans la ville de sa jeunesse et réveillera des fantômes redoutables au premier rang desquels figurera un personnage inattendu : lui-même. Une cité industrielle dans les années 60. Un secret de famille soigneusement camouflé. Des mouvements
d’extrême droite. Une situation qui résonne avec notre époque.



Un peu de l’auteur

Essais, romans, polars, nouvelles, Alain Bron se moque du cloisonnement littéraire pour le plus grand plaisir des lecteurs. Ses ouvrages sont souvent sélectionnés ou primés pour leur finesse d’observation, leur humour décalé et leur scénario inattendu. Dans ses romans, jamais il ne juge. Les personnages mauvais ne sont pas si mauvais, et les bons ne le sont pas tout à fait. Et au moment le plus noir, le plus dramatique, se glisse un geste tendre, un trait d’esprit ou une espérance qui vient rappeler que l’humanité, si elle est loin d’être parfaite, mérite toute notre attention.

Crédit photo site de l’auteur

Détails sur le produit

• Editeur : les chemins du hasard (15 mars 2018)
• Collection : ROMAN
• Langue : Français
• ISBN-13: 979-1097547066
• ASIN: B075ZB7L99
• Dimensions du produit: 21 x 2 x 14,8 cm








< » Toutes ces nuits d’absence, par Alain Bron »>

À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des maisons d'éditions Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Achat livre, Critiques littéraires, Livres, Romans contemporains, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire