Le fruit de mes entrailles, de Cédric Cham

Un thriller glaçant à la frontière du réel !

Vrinks est ce qu’on appelle un beau mec, une pointure du grand banditisme qui finit de purger une peine à la longueur de son CV. Il apprend la mort tragique et mystérieuse de sa fille. Une enfant dont il n’a jamais pris le temps de s’occuper : il avait d’autres soucis en tête… Cette annonce est un électrochoc, Vrinks décide de se faire la belle pour trouver les coupables et rendre un peu de ce qu’il n’a pas su donner à Manon. Amia, Prostituée en fuite d’un réseau mafieux croise la route de Vrinks en cavale. Ensemble, ils vont toujours avoir une longueur d’avance sur une police à la peine pour arrêter le duo qui parsème son chemin de sang et de cadavres.

 



 

Cédric Cham signe ici un roman noir et palpitant. L’histoire est menée à un train d’enfer. Cependant, la violence de Vrinks ne l’empêche pas d’avoir également des sentiments. Chemin faisant, la complicité avec Amia les rapproche. Elle pourrait être sa fille, mais Amia souhaite être aimée pour elle, ne plus servir d’objet sexuel et Vrinks lui plait. Elle fera tomber les garde-fous de Vrinks. Du côté de la police, le lieutenant Alice Krieg apprend qu’elle est victime du crabe, une grosseur pousse sur son sien qu’elle tente d’oublier en se lançant dans la traque du fugitif. Tenace, elle ne lâche rien jusqu’à donner de sueurs froide aux deux complices.

 



 

Un roman noir, mais si proche de la réalité ! Lorsque l’on s’évade de prison on découvre vite que la vie devient très difficile. Il faut disparaître des écrans, devenir transparent, rompre toute relation avec ceux qu’on connait. Puis, comme on ne s’évade pas pour repiquer les poireaux du jardin, mais pour une raison précise, ce n’est pas facile de rester invisible. On appréciera le rythme soutenu de ce roman, emmenant le lecteur dans cette cavale effrénée où, l’on passe du meurtre sanglant à une faim de l’autre sans période de transition. Vivre une vie de truand, c’est vivre comme si on allait tout perdre d’un instant à l’autre. C’est vivre toujours comme si c’était son dernier jour. C’est satisfaire ses envies, fussent-elles fatales pour ceux qui s’y opposent.

 



 

Présentation de l’éditeur

Une cavale à la vie à la mort !

Vrinks, fiché au grand banditisme, finit de purger une longue peine en centre de détention quand on lui annonce brutalement que le corps mutilé de sa fille Manon a été retrouvé dans un fleuve. Fou de rage, il ne pense plus qu’à s’évader pour la venger… Amia, jeune femme d’une vingtaine d’années, prisonnière d’un sordide réseau de prostitution, réalise soudainement qu’elle va être mère ! C’est peut-être le signal qu’elle espérait pour trouver la force de fuir les griffes de ses bourreaux. La capitaine Alice Krieg, en charge du dossier Vrinks, est un flic pugnace de la brigade de recherche des fugitifs. Elle, a grandi sans père, en a toujours souffert et plus encore aujourd’hui quand elle découvre sa cruelle maladie… Le hasard va les faire se télescoper au cours d’une longue cavale infernale et sanglante. À la vie, à l’amour, à la mort, au destin…

 



 

Un peu de l’auteur

Cédric Cham, né en 1978, est originaire de la région Rhône-Alpes. Le jour, il travaille au sein de l’Administration pénitentiaire française, la nuit, il écrit des polars. Dès son plus jeune âge, la lecture est devenue une « addiction ». Impossible de passer plus de vingt-quatre heures sans sentir le papier sous ses doigts… Et tout naturellement, à force de dévorer les romans des autres, il en est venu à écrire ses propres histoires. Cédric Cham aime les récits sombres et réalistes. Pourquoi ? Parce que d’après lui, le noir reflète parfaitement notre société actuelle… Ce qui se passe au coin d’une rue oubliée, derrière une porte close, de l’autre côté de la ligne blanche… Ces endroits où la réalité dépasse trop souvent la fiction !

Source bio & photo Editions JIGAL :

 



 

Détails sur le produit

• Broché: 280 pages
• Editeur : Jigal Editions (10 septembre 2018)
• Collection : Polar
• Langue : Français
• ISBN-10: 2377220444
• ISBN-13: 978-2377220441
• Dimensions du produit: 21 x 2,2 x 14 cm

 



 






< » Le fruit de mes entrailles, de Cédric Cham »>

À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des maisons d'éditions Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Achat livre, Critiques littéraires, Livres, Polars, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.