Une certaine idée du paradis, d’Elisabeth Segard

Un petit village de province est un endroit calme, très calme, souvent… La mairesse de Mouy-sur-Loire se démène pour tenter de conserver une attractivité afin que sa ville ne devienne pas un désert, que ses commerces, son église restent ouverts. Pour cela il y a notamment la procession annuelle organisée avec le curé afin de promener aux yeux des touristes les reliques d’un saint faisant la fierté de la commune. Au moment de préparer cette procession, le curé découvre que les oreilles du saint ont été dévorées par des souris dans le reliquaire ! Simultanément, une jeune femme nouvellement arrivée est retrouvée morte, sûrement assassinée. La gendarmerie est sur l’affaire. La peur de voir annulée l’évènement phare du village affole la commune. D’autres cadavre sont découvert rapidement et, que la presse s’empare de l’affaire. Une vielle dame décide se sortir de son isolement pour aider la police et tromper sa solitude. Cependant, elle-même n’est sans doute pas ce que l’on peut penser d’elle…


Un meurtre dans un village calme, c’est déjà beaucoup, mais pour plusieurs cela devient une histoire à mettre en émoi toute une population où tous pensent se connaître bien. Qui peut donc en vouloir à ce point à tant de personnes ? Elisabeth Segard nous tisse ici un roman terroir captivant. Tous, ou presque, peuvent avoir un motif dans ce petit bourg tourangeau. Les ambitions des uns peuvent contrecarrer celles des autres. L’auteur nous brosse des personnages attachants, reflétant parfaitement l’ambiance d’une bourgade de province où chacun tente de trouver une activité pour rester dans l’agglomération. Certes, il y a des rivalités un peu larvées entre ceux qui semblent réussir mieux que d’autres, mais la proximité de tous fait mettre en sourdine les griefs éventuels ! Au centre, il y a le bistrot restaurant, le curé et la mairesse autour de qui tout s’articule.


Les motivations du coupable sont très éloignées de celles des truands des grandes villes. Ici, la survie d’une entreprise demande des efforts colossaux. L’attractivité doit être totale pour durer. Les articles de presse relatant les crimes de Mouy-sur-Loire risquent d’éloigner les touristes si une solution n’est pas rapidement trouvée. Comme souvent dans ce genre d’affaire, c’est d’un détail infime que viendra la solution… Un rien devenu une affaire faisant grand bruit ! Elisabeth Segard signe ici un roman avec beaucoup d’humour où l’on sent de la tendresse pour les petites communes. Un livre aussi réjouissant que prenant à lire.

Présentation de l’éditeur

Chacun a son idée du paradis dans la charmante bourgade de Mouy-sur-Loire en Touraine. Madame le maire, d’abord, qui se bat pour faire de sa commune un territoire attractif. L’abbé Marcel, qui parvient à remplir son église, quitte à user d’astuces peu orthodoxes. Violette Laguille, vieille dame très discrète – pour faire oublier, peut-être, un passé trop flamboyant. Et aussi sa voisine, Nathalie, une citadine venue s’installer dans ce beau village pour y ouvrir un gîte alternatif et offrir des stages de pleine conscience.
Très vite cependant, la « Parisienne » tape sur les nerfs des habitants. Au point que quelqu’un finit par lui taper un bon coup sur la tête.
Mêlée malgré à elle à cette affaire qui met la gendarmerie sur les dents, Violette va devoir, à ses risques et périls, prendre l’enquête en main…


Un peu de l’auteur

Elisabeth Segard est une romancière française.
Après des études d’histoire, elle travaille comme assistante de direction, styliste, chargée d’assistance… avant de s’orienter vers l’information et la communication. Elle est journaliste pour un grand quotidien régional.
Elle vit à Tours

Source photo BABELIO

Détails sur le produit

• Broché : 352 pages
• ISBN-10 : 2702180698
• ISBN-13 : 978-2702180693
• Éditeur : Calmann-Lévy (16 septembre 2020)
• Dimensions du produit : 15.3 x 2.4 x 23.5 cm
• Poids de l’article : 435 g
• Langue : : Français







<” Une certaine idée du paradis”>

A propos Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des maisons d'éditions Me contacter par Mail sur contact Presse pour les livres en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire