La ponceuse à bande

La ponceuse à bande

C’est la plus utile de toutes les machines de ponçage, mais aussi la plus difficile à maîtriser. Elle permet de travailler des panneaux massifs et des cadres à surfaces planes avec un maximum de rendement, pour un résultat rapide et satisfaisant. Cependant, elle se limite à mon sens au grain de 120, d’autres électroportatives se prêtant mieux au ponçage plus poussé. Grâces à ses performances, la ponceuse à bande excelle dans la récupération de peaufinage d’assemblage, même dans les bois les plus durs. Beaucoup redoutent son utilisation car, dans le cas d’une mauvaise utilisation, elle peut occasionner de sérieux dégâts à un ouvrage pratiquement terminé. Une fois le cap de l’apprentissage passé, on peut dire qu’elle devient irremplaçable.

Attention cependant : Il est impératif d’avoir ôté tous les clous, vis  ou agrafes qui endommageraient irrémédiablement les bandes en les déchirant.

Une ponceuse à bande est un outil de dégrossissage, en aucun cas fait pour un ponçage affiné ou fin. Elle est faite pour dégrossir les grandes surfaces. Son poids élevé ne nécessite jamais que l’on appuie dessus : en effet — et c’est un phénomène physique simple à comprendre car les pièces en mouvement chauffent — il faut juste la tenir bien et passer d’avant en arrière sur la surface à dégrossir en laissant sa force naturelle faire le boulot, quitte à mettre un tout petit peu plus de temps. Vous économiserez ainsi des bandes et la machine qui chauffera moins pour votre satisfaction.

Si la pièce à travailler est mobile, arrimez la bien sur l’établi : elle pourrait vous blesser en étant propulsé par la vitesse de la ponceuse.

Pensez toujours a vérifier qu’il ne reste pas de clous ou de pièces métalliques sur la surface que vous voulez travailler : cela déchirerait vite les bandes.

Cet appareil n’est pas fait pour les angles, les arrondis ou les surfaces délicates.

Différents modèles existent, avec ou sans démarrage progressif. Personnellement, je recommanderai celui qui démarre lentement. Mais de toute façon, dans le second cas de figure il suffira de la mettre en marche avant de la poser sur ce que vous souhaitez poncer.

L’affinage se fera avec une ponceuse vibrante, à la main ou au papier de verre fin

Une ponceuse à bande n’est pas un rabot ! Il en existe de très bon, pour pas très cher : A chaque outil son usage et vous ferez de grosses économies.




Laisser un commentaire