Les perforateurs

Les perforateurs

Bien choisir son perforateur

Destiné aux travaux de maçonnerie lorsque la perceuse ne suffit pas, le perforateur peut percer le béton, mais aussi le bois, l’aluminium… Il est devenu un outil polyvalent. Pour le choisir, bien identifier la nature des travaux à réaliser et prendre en compte les différentes spécificités techniques de l’appareil.
Vous avez le choix entre ceux à démarrage progressif avec variateur, et ceux sans temporisation de démarrage. Le mieux est le progressif, mais s’il ne possède pas cette fonction : réglez lors du pointage d’avant trou sur la vitesse minimale, puis seulement envoyez la vitesse de rotation requise. Il y a souvent une belle différence de coût d’achat pour un appareil équipé d’un variateur.
Dans tous les cas, une perceuse à percussion fera un travail peu satisfaisant pour des perçages dans du dur (béton, pierre ou brique…) Seul un perforateur fera le boulot proprement et, sans vous bousiller les mèches ! En effet, la force de frappe des simples perceuses à percussion n’est pas adaptée pour les matériaux durs rencontrés dans le bâtiment.

Pour des travaux un peu plus lourds, tels que détruite une dalle de béton, casser de la pierre, il y a le perforateur Kawasaki K-EHD 1500-32 de 1500 W qui conviendra parfaitement pour un très bon rapport qualité prix. Puissant,même très puissant, il a une vraie fonction de marteau piquer d’une puissance de 4.5 joules réels. Certes il est un peu lourd (plus de deux kilos annoncés par quelques idéalistes mais au réel près de 8 kg !). 

Il est robuste et fiable . Le seul bémol est une soudure parfois légère sur l’un de fils dans la poignée. En cas de panné, ouvrez la poignée en dévissant toutes les vis, puis retournez la machine, ouvrez délicatement. Vous verrez un des fils gainé, ôtez la gaine doucement, refaite la soudure à l’étain comme en Electronique, puis remontez le tout. C’est plus rapide que de le retourner au fabriquant ! En bref : un gros bourrin qui cogne dur pour défoncer du béton ou de la pierre, mais un peu lourd pour le perçage !

Caractéristiques détaillées du Kawasaki K-EHD 1500-32:

Tension/ Fréquence: 230V/ 50 Hz
Alimentation : 1500W
Force d’impact: 4.5J
Vitesse sans charge : 0-800 t/min
Vitesse d’impact nominale : 0-4500/min

Max. la vitesse de ralenti: 800 tr / min
Avec réglage de vitesse
Couleur argent
Avec poignée ergonomique
Forets SDS 8/10/12mm
1x burin plat : 14x250mm , 1 burin pointu ? 14x250mm
Graisse
Rangement anti-poussière
Butée de profondeur
Longueur du câble d’alimentation: 2m
Coffret en plastique

Type de fixation Bura: SDS-Plus;
Nombre de vitesses: 1;
Consommation de puissance: 1500 watts;
Max. le nombre de battements par minute: 4500 BPM;
Max. l’énergie d’impact: 4.5 J.;
Max. capacité de perçage (bois): 40 mm;
Max. capacité de perçage (métal): 16 mm;
Max. capacité de perçage (béton): 32 mm;
Aliments: à partir du réseau;
Les fonctionnalités et les capacités
Modes de fonctionnement: perçage avec coup, perçage, rainurage;
Possibilités: – régulation électronique de la fréquence de rotation;
Informations supplémentaires
Poignée auxiliaire, butée de profondeur;

1/ Caractéristiques du perforateur



Vidéo utilisation d’un perforateur

Multifonctions

• Il perfore des matériaux comme le béton, la pierre ou le granit, perce même dans du béton armé ou de la pierre dure, burine (pour les petits travaux de démolition, carrelages ou dallages), visse ou dévisse.
• Principalement destiné à la maçonnerie, il a les qualités d’une perceuse et d’une perceuse à percussion tout en étant plus rapide et plus silencieux.
Il est aussi plus lourd et encombrant qu’une perceuse à percussion.
• Grâce à un système de percussion spécifique qui lui fournit la puissance nécessaire, il perce des trous de grand diamètre (supérieur à 20 mm), par exemple pour faire passer des câbles ou de la tuyauterie.
Il convient aussi pour des perçages classiques plus rapides.
Bon à savoir : Pour les travaux de précision, utiliser une mini-perceuse ou une perceuse à colonne.


 
Fonctionnement

• Comme pour une perceuse à percussion, la rotation de la mèche dont le perforateur est doté permet l’extraction des débris alors que le mouvement de percussion d’avant en arrière permet de briser le béton et de creuser plus en profondeur dans le matériau.
• On peut effectuer trois différentes tâches : fonction classique pour le perçage, vissage-dévissage, percussion à rotation pour la perforation et perforation sans rotation pour le burinage.
Bon à savoir : Tous les perforateurs ne peuvent recevoir des forets bois ou métal. Il faut donc bien choisir l’appareil en fonction de l’usage souhaité.

COMMENT UTILISER LE SYSTÈME SDS SUR UN PERFORATEUR ? Fiche imprimable | images

Avis aux bricoleurs : faites des travaux chez vous comme un vrai professionnel en apprenant à percer et perforer facilement grâce au système SDS de votre perforateur électrique ! et rappelons-le : une perceuse à percussion n’est pas un perforateur… en effet, une perceuse à percussion ne frappe pas de la même façon qu’un marteau perforateur. C’est la force de frappe qui permet de percer le béton ou la pierre. Elle se calcule de joule et, un bon perforateur aura une puissance d’au moins 2.2 joules ! cependant, tous les marteau perforateur ne se valent pas. Le must du must en la matière est pour les particuliers, en étant accessible de prix est le Makita HR 2470 FT. De mes 4 perforateurs c’est le plus performant, bien que ce ne soit pas le plus puissant. Avec ses 2.4 joules, il cogne dur et perce même le silex sans difficulté.

 

Voir aussi notre article sur les mèches SDS pour perforateurs.

ETAPE 1

Se munir d’une mèche avec enclenchement SDS compatible avec votre perforateur.

ETAPE 2

Exercer une pression sur la tête du perforateur.

ETAPE 3

Enclencher la mèche SDS dans le perforateur.

ETAPE 4

Réglez votre machine dans la bonne position.

Vidéo de démonstration du système SDS

« Comment utiliser le système SDS sur un perforateur ? »par LeBricoleur sur maTVpratique.com

2/ Types de perforateurs selon le mode de percussion

Perforateur électromécanique

• Il fonctionne en utilisant un dispositif mécanique doté de ressorts et de lames pour faire des trous dans du bois, de la brique et du métal.
• Simple à manier, il s’utilise souvent pour réaliser les travaux de maçonnerie courants.
• Puissance : 1 à 10 joules.

Perforateur électropneumatique

• Il s’agit d’un mécanisme très puissant faisant appel à l’air comprimé ainsi qu’un système de pistons.
• Idéal pour les gros ouvrages comme le perforage de surfaces très dures (granit, béton armé) ou même pour de la démolition (façade d’une pièce à modifier par exemple).
• Il est adapté à un usage plus professionnel ou intensif dans des travaux plus difficiles ou pointilleux, comme la réalisation de tranchées (câbles électriques, tuyauterie assainissement).
• Puissance : elle peut atteindre 30 joules avec le pneumatique.
Bon à savoir : Dans les deux cas, il est conseillé de choisir un perforateur doté d’un mandrin qui peut recevoir différents forets ou de burins, dont la queue affiche des cannelures de rotation permettant aussi bien des mouvements de rotation que de va-et-vient.

3/ Critères à prendre en compte

Force de frappe

• C’est la « force de percussion » du perforateur qui est exprimé en joules.
• Il s’agit de la puissance, plus elle est grande, plus la capacité de perforation sera importante.
• Pour une utilisation occasionnelle, un outil dont la puissance se trouve entre 1,5 et 3 joules convient. Ceux entre 5 à 8 joules sont réservés à un usage plus intensif ou professionnel.

Vitesse de rotation

• Il s’agit de la capacité du perforateur à percer ou percuter un matériau.
• Elle est moins élevée que celle d’une perceuse afin de percer des trous de grand diamètre et de grande profondeur (environ 300 tours/minute).

Fonction burinage

• Appareils équipés ou non de cette fonction.
• Fonction qui peut servir pour des petits travaux de démolition (carrelages, dalles…).
Poids
• Choisir un perforateur léger pour une meilleure maniabilité, qui permet d’accroitre considérablement le confort d’utilisation.
• Il existe des modèles de 2 à 6 kg.

4/ Fonctionnalités

Débrayage de sécurité

Incontournable sur un perforateur, il permet de couper le fonctionnement de la machine dès que le foret se bloque.
Cela allonge la durée de vie de la machine et protège l’utilisateur d’un accident.


Variateur de vitesse

Il permet de changer de vitesse en l’adaptant au mieux à l’usage, cela augmente le confort en diminuant les efforts fournis par l’utilisateur.

 

Jauge de profondeur

Elle permet d’effectuer des travaux de perforage avec précision en agissant comme guide à l’utilisateur pour des perçages uniformes.
Bon à savoir : Privilégier le mandrin dit « SDS » qui comporte 4 cannelures, 2 pour le mouvement de va-et-vient et 2 pour la rotation de l’appareil. Le foret n’est pas retenu comme dans le mandarin classique afin de supporter la percussion.

 





Laisser un commentaire