George Sand à 20 ans, par Joëlle Tiano

George Sand à 20 ans de Joëlle Tiano est un petit roman pour une grande histoire !
Dans la série des « Untel à 20 ans » du Diable vauvert, ce livre se démarque un peu. En effet, c’est une biographie de George Sand, mettant l’accent sur ses 20 ans, pour elle un véritable tournant. Née dans une époque où les femmes se doivent de rester en retrait avec leurs travaux de couture, Aurore qui a eu une éducation relativement libérale, étouffe rapidement. Elle peine à trouver son équilibre entre sa mère et sa grand-mère en charge de son éducation, chacune vivant dans des couches de la société aux antipodes l’une de l’autre : le peuple et la noblesse d’empire.

Son travestissement en homme est une conséquence logique de son époque, donnant une liberté par l’apparence. Déjà, jeune fille, s’habiller en homme lui avait permis de prendre la liberté de se promener sans chaperon. Adulte, elle peut sous son déguisement affronter le regard des hommes, dialoguer d’égal à égal, être un auteur à part entière. Que l’on ne s’abuse pas, vêtir les attributs de l’autre sexe n’est pas chez elle une façon d’invertis : Georges Sand est une femme aux amours pluriels. Elle aura des amants avec qui elle vivra des liaisons passionnelles. Déçue de son mariage, sa grand-mère ne disait-elle pas qu’on élève les filles comme des saintes pour les livrer aux maris telles des catins ? Elle s’affranchira vite de ce joug en prenant son indépendance financière. Que peut-elle faire d’autre que d’écrire pour raconter des histoires ? Les histoires ont toujours été sa fenêtre sur le rêve et, le rêve une forme de liberté. Tout autre travail ne lui aurait pas permis de vivre décemment, elle sera donc écrivain ! Aurore Dupin ne veut dépendre de personne, son autonomie est à ce prix.

C’est sans doute par attachement pour sa mère, qu’elle défendra sa vie durant des idéaux progressistes de justice sociale. Partagée entre deux univers sociaux, elle maîtrise parfaitement les personnages de ses romans. Joëlle Tiano livre ici un roman intéressant qui montre une autre facette de George Sand, moins bien connue que par ses livres.

Présentation de l’éditeur

A 18 ans, Aurore Dupin de Francueil, fille d’un aristocrate et d’une jeune femme légère, ne s’appelle pas encore George Sand. Elle épouse Casimir Dudevant, un jeune baron portant beau, et a deux enfants. Mais cette vie ne la rend pas heureuse. Bientôt elle s’éprend d’un autre homme, puis d’un second. Elle aurait pu en rester là. Mais non, elle se rend compte que  » la liberté de penser et d’agir est le premier de tous les biens « . Alors, à 27 ans, elle décide de partir pour Paris, seule. Comment cette descendante du maréchal de Saxe a-t-elle osé défier les conventions de son temps ? C’est dans son enfance déchirée, abandonnée par une mère aimante mais instable à une grand-mère possessive, qu’elle a puisé la force de sa révolte. Sa fière liberté et sa puissance créatrice feront d’elle la femme de lettres la plus éclairée de son siècle. Joëlle Tiano vient mettre au jour, avec une rigueur d’historienne, l’intimité presque quotidienne de la jeune Aurore et en décrivant avec minutie l’étonnante contradiction des influences affectives et sociales qui lui ont permis de se construire. Son portrait offre un éclairage singulier sur la faille intérieure terrible dont l’écrivain a souffert et dans laquelle elle est allée chercher sa liberté de ton et d’attitude, et surtout  » la nécessité d’en faire usage « .

Biographie de l’auteur

Joëlle Tiano est née à Paris en 1944. Après des études de lettres et de sciences humaines, elle a écrit des pièces de théâtre et des romans dont L’enchanteur et illustrissime gâteau café-café d’Irina Sasson, lauréat de prix littéraires.
Source biographie et photo : Babelio 

Détails sur le produit

• Broché: 165 pages
• Editeur : Au Diable Vauvert (22 avril 2016)
• Collection : A 20 ans
• Langue : Français
• ISBN-13: 979-1030700442
• ASIN: B018FVLPJK
• Dimensions du produit: 19,8 x 1,1 x 13 cm

Bannière        Moteur de Recherche. Inscription Gratuite.

 

À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des éditions : In Octavo, Laura Mare, des Presses de la cité, du Moteur, JC Lattès, du Rocher, Luce Wilquin, Quadrature, Jigal, First, Elysad, Fleuve Noir, Lunatik, Volpiliere, PLE, T&A (Terre d'Auteur) , du Préau, Stéphane Millon, Borborygmes, glyphe, Edition KERO, etc. Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Achat livre, Biographie, Critiques littéraires, Livres, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.