Petites surprises sur le chemin du bonheur, par Monica Wood

Partage : un petit mot simple pour trouver le bonheur !

Petites surprises sur le chemin du bonheur est un roman qui fait du bien ! En effet, Monica Wood nous entraîne dans un festival totalement atypique avec une vieille dame de 104 ans, prénommé Ona, un couple de divorcés dont l’ex-mari ne s’en remet pas et, le fils du couple, âgés de 11 ans. A première vue, rien ne les rapproche, si ce n’est le fiston qui a pour BA chez les louveteaux de donner quelques heures de travail pour aider une personne âgée et, cherche surtout à acquérir le badge d’amis des oiseaux ! Le décor est planté !

Une malformation cardiaque fauche le garçon, alors qu’il était sorti faire un tour de vélo, comme ça, en un battement de cil. Quinn, son père, musicien plus occupé de ses concerts que de chercher à partager avec le fils, décide de continuer de verser la pension alimentaire et, de tenir l’engagement dudit fiston auprès d’Ona : peut-être pense-t-il en agissant de la sorte se rapprocher de son enfant et, de son ex dont il espère encore un retour en grâce. Il découvre vite un lien très fort entre Ona et son garçon. Intrigué, il cherche à comprendre, jusqu’à se prendre réellement d’affection pour Ona. A partir de cet instant, rien ne sera plus comme avant. Le service pour personne âgée devient une ambition commune, en découle une effervescence qui les conduira bien plus loin qu’ils n’auraient pu l’imaginer. Rapprocher leurs deux solitudes leur donnera la force d’oser, ensemble, l’aventure de la vie.

Un roman plein d’humour et de tendresse, où les cœurs brisés se motivent ensemble pour rendre à la vie la place qu’ils n’y trouvaient plus. Il n’y a que la force de l’amour qui soit un moteur suffisamment puissant pour oser lorsque tout vous pousse à admettre la défaite ! Le poids de plus d’un siècle sur les épaules d’Ona, le sentiment d’être passé à côté de son fils pour Quinn et sans doute le ratage de son couple, crée une situation propice à l’ouverture. Sans s’en rendre vraiment compte, l’improbable duo va regarder vers demain d’un œil nouveau.

Jouer avec les sentiments entre un quadra et une plus que centenaire est une gageure un peu risquée. Avec un joli tact, Monica Wood nous délivre un superbe roman, tout en finesse. Jamais trop, ni trop peu, toujours le sourire ou le clin d’œil nous accompagne dans cette aventure extraordinaire. Quelle qu’en soit sa forme exacte, l’amour se nourrit du partage et, pour cela, il n’y a pas de limite d’âge.

En librairie le 12 avril 2017

Présentation de l’éditeur

Un roman lumineux qui fait la part belle à l’amitié et l’espoir.
A 104 ans, Mlle Ona Vitkus pensait en avoir fini avec les sentiments. Mais l’arrivée dans sa vie si ordonnée d’un jeune garçon pas comme les autres va tout chambouler.
Du jour au lendemain, la vieille dame se trouve embringuée au cœur d’une famille en plein tourment, et même dans un road trip inattendu et burlesque. Chemin faisant, elle découvre que la vie lui réserve encore bien des surprises, et, surtout, qu’elle a encore beaucoup à offrir à ceux qui croyaient avoir tout perdu…
 » Plein de charme, bouleversant… tout simplement magnifique.  »
Source photo & bio Editions KERO

Monica Wood, née dans le Maine où elle vit toujours, a travaillé comme conseillère d’éducation avant de se consacrer entièrement à l’écriture. Petites surprises sur le chemin du bonheur est son premier roman traduit en français.

Détails sur le produit

• Broché: 400 pages
• Editeur : Kero (12 avril 2017)
• Collection : KER.LITTERAT.ET
• Langue : Français
• ISBN-10: 236658265X
• ISBN-13: 978-2366582659
• Dimensions du produit: 22,4 x 14 x 3,6 cm






À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des éditions : In Octavo, Laura Mare, des Presses de la cité, du Moteur, JC Lattès, du Rocher, Luce Wilquin, Quadrature, Jigal, First, Elysad, Fleuve Noir, Lunatik, Volpiliere, PLE, T&A (Terre d'Auteur) , du Préau, Stéphane Millon, Borborygmes, glyphe, Edition KERO, etc. Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Achat livre, Critiques littéraires, Livres, Romans contemporains, Voyages, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.