En love mineur, de Dominique Costerman

Naissant d’un même feu, l’amour est une porcelaine ayant la fragilité de l’instant,

Dans son nouveau recueil, Dominique Costerman nous offre dix-sept nouvelles pour parler d’amour, dix-sept ressentis brodés comme mille et une façons de décliner l’amour. Toujours différent, fragile malgré la force qui l’anime, l’amour naît d’un instant, d’un rien ou d’un tout. Exclusif, impérieux ou simplement généreux, ce sentiment aux costumes inlassablement différents distingue l’espèce humaine et lui confère ce qu’elle a de meilleur. Qu’il soit simplement ébauché ou complet, l’amour reste beau, un doux sentiment, un transport sachant faire souffrir, un feu nous consumant sur lequel la notion de temps disparaît.

Chacune des nouvelles de ce recueil frôle les frontières de l’amour, jouant avec ces instants si brefs et si forts que tout aurait plus basculer. Las, l’amour est farceur et dicte ses lois, parfois bien distinctes d’un l’élan naissant, d‘une vision d’avenir. Dominique Costerman maîtrise parfaitement son sujet, saisissant les minutes où s’installe une communion entre deux personnes, puis laissant le destin libre de conduire ou non l’aventure.

Ces nouvelles nous ressemblent, elles ne peuvent que réveiller chez le lecteur un petit arrière-goût, un sentiment de déjà vu, de déjà vécu. Face à ce genre de situation, chacun de nous se trouve démuni, mais un peu moins seul au vu des nouvelles de ce livre. Avec Dominique Costerman, le lecteur à ce petit pincement au ventre bien connu, de concert avec les protagonistes de la nouvelle dont vit l’histoire tant elle sait nous prendre par la main et nous transporter dans son univers.



Présentation de l’éditeur

« Le train poursuivait sa course dans la nuit tombante, en s’arrêtant toutes les cinq ou dix minutes. La narratrice se dit que ça pourrait donner un bon début d’histoire, un soir un train, une intersection entre deux trajectoires, une collision et puis, le champ des possibles qui s’ouvre en délicatesse. C’était un bon début. Ca démarrait au quart de tour. Elle se sentait sure d’elle, maitresse de la situation et de la tournure que pourrait prendre cette rencontre ».

Un peu de l’auteur

Née à Bruxelles dans les Marolles d’un père voyageur et d’une mère cosmopolite, journaliste de formation, Dominique Costermans s’est lancée dans l’écriture de fiction il y a une quinzaine d’années. Disciple de Carver ou d’Annie Saumont, elle explore le champ de la nouvelle et du texte court, genre auquel elle a déjà consacré six recueils, ce qui fera dire à Thierry Bellefroid que « Depuis la sortie de son premier recueil, Des provisions de bonheur, Dominique Costermans est considérée comme une représentante majeure de la nouvelle en Belgique. »
« Costermans », confirme Jacques De Decker, « a d’emblée trouvé son terrain de jeu : la nouvelle, portée la plupart du temps par un « je » féminin, qui met en scène les décalages amoureux, les infimes fractures de la vie, l’enfance, la nostalgie parfois, mais surtout la joie, la gourmandise à vivre, avec une tendresse mâtinée de cynisme ».

Photographie : Claire Allard
Site personnel de Dominique Costermans
Dominique Costermans est sur Facebook

Crédit bio  Editions Quadrature 

Détails sur le produit

• Broché: 115 pages
• Editeur : Quadrature (4 décembre 2017)
• Langue : Français
• ISBN-10: 2930538783
• ISBN-13: 978-2930538785
• Dimensions du produit: 21,4 x 1 x 13,4 cm

Où trouver les livres de Quadrature ?
VENTE EN LIBRAIRIE
Nos livres sont référencés sur Électre, Dilicom, Banque du livre
Votre libraire belge peut les commander très facilement. Il lui suffira de commander via BDL-Dilicom ou d’envoyer un courriel à quadraturelib@gmail.com
Votre libraire français (idem pour les autres pays) peut également commander via Dilicom ou par courriel à Quadrature.
Il peut aussi commander votre livre auprès de la Générale Libr’Est, via Dilicom, par fax au 01 41 65 23 02 ou par courriel à la Générale Libr’Est.
VENTE EN LIGNE
Pour la Belgique et tous les autres pays (France comprise), vous pouvez acheter nos livres en ligne sur : www.i6doc.com/quadrature, sous forme imprimée ou sous forme numérique (ebook).
Vous pouvez aussi commander nos livres via les principaux sites de vente en ligne.
Quadrature ne peut cependant être tenue pour responsable des délais de livraison qui, en fonction du site choisi, peuvent parfois être assez longs. Nous vous signalons que le site Amazon.fr renseigne le plus souvent (et erronément) que nos livres sont en rupture de stock
VENTE DIRECTE
Il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous. Votre commande vous sera envoyée via la poste, dans un délai de, maximum, 8 jours ouvrables.
• Frais de port offerts.
• La facture accompagne le colis.
• Paiement après réception de la commande (sur comptes français ou belge).
• Chèques français acceptés.

Formulaire de commande : http://editionsquadrature.be/particuliers/#vente-directe






< » En love mineur, de Dominique Costerman »>

À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des maisons d'éditions Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Achat livre, Critiques littéraires, Livres, Recueils de nouvelles, Voyages, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.