Un goût de terre dans la bouche, de Dominique Lin

Partir vers on ne sait où, tenter de voir si l’herbe pousse mieux ailleurs, ou plus simplement afin de se retrouver, se concentrer sur soi pour réfléchir à sa vie est un rêve auquel nombre d’entre nous ont songé un jour . Un rêve que l’on refoule bien vite pour conserver son confort qui, fut-il bancal, n’est finalement pas si désagréable. On s’accommode de compromis, mettant dans la balance plus lourd de positif pour ne pas voir la vérité, ne pas se demander ce que l’on fait là. Remettre en question sa vie, ce que l’on a construit demande une force certaine, une volonté, du courage, l’audace de regarder en face le problème : toute une dynamique faisant défaut au mâle en général.

Ce cadre encore jeune, accomplit au long de ce roman l’expérience d’une remise en question de sa vie. Une voie salvatrice, presque jouissive où il revient sur les épisodes qu’il a vécus, sur les raisons de son départ, sur ses choix et son devenir. La plume de Dominique Lin, toujours empreinte d’une forme de poésie, conduit le lecteur vers la réflexion. Il nous interroge, nous pousse à rechercher qui nous sommes et cela fait du bien !

Tout ce cheminement est un travail sur soi que peu d’hommes ont le courage de faire, les femmes y parviennent bien plus sûrement ! Dominique Lin nous conduit sur ce chemin abrupt de la remise en question d’un homme sur ce qu’il est ; un type qui prend son bagage et part sur les routes pour réfléchir. Un parcours comme un Road trip initiatique vers la compréhension du monde et de lui-même. Un chemin qui donne envie de vivre encore, d’aller plus loin, mais mieux !

Dominique Lin surfe dans ce nouvel ouvrage sur son sujet favori : l’homme et sa condition. Il pose un regard clair sur les points sensibles qui nous animent, mettant le doigt là où cela fait mal, tout en ouvrant la voie de la guérison. Un roman à lire absolument, surtout par la gent masculine qui, quoi qu’elle en pense, a besoin de guidelines pour y voir plus clair, d’un coup de pouce pour prendre de vraies décisions.


Présentation de l’éditeur

Se lever un matin et ne plus reconnaître celui qu’on voit chaque jour dans la glace. Prendre conscience que sa vie a glissé au point de ne plus ressembler à ce qu’on avait imaginé. Profiter d’un incident de parcours pour tout quitter, et prendre la route. C’est ce qu’il fait. En posant son regard sur les autres, c’est son histoire qu’il remonte. Ses espoirs ou fantasmes inassouvis, son parcours, ses choix, ou ceux qu’on lui a imposés, tout y passe. De Balzac à Moby, avec ce sixième roman, Dominique Lin est à l’écoute de l’enfant qui est en lui.

Un peu de l’auteur

Dominique lin se consacre entièrement à l’écriture :
• Romans, articles, chroniques, ateliers d’écriture,
• Formation, missions en entreprises ou établissements publics et privés, conseil… (rédaction, ciblage et structuration des écrits, mais aussi communication visuelle et graphique, événementiel…),
N° de déclaration : 93 84 03539 84 en Préfecture de Région PACA,
• Aide à l’édition, analyse de manuscrits,
• Rencontres d’auteurs et conférences.
Autant de vecteurs propices pour partager, transmettre mes compétences, mais aussi mon amour des mots. Vous avez un besoin, parlons-en.

Parus aux éditions Élan Sud, ses romans abordent des univers différents, décrivant le monde sous différentes facettes, tout en restant centrés sur un seul sujet : l’être humain.

De Balzac à Moby, avec ce sixième roman, Dominique Lin est à l’écoute de l’enfant qui est en lui.
« La poésie et l’émotion sont toujours aussi présentes dans ce nouveau tableau impressionniste de la condition humaine. »
C.N.

Crédit bio Edition Elan Sud photo Site de l’auteur 

Détails sur le produit

• Broché: 192 pages
• Editeur : Elan Sud (3 octobre 2017)
• Langue : Français
• ISBN-10: 291113754X
• ISBN-13: 978-2911137549
• Dimensions du produit: 21 x 1,4 x 12,5 cm
Pour acheter le livre cliquez ce lien : http://elansud.com/boutique/hors-collections/66-un-gout-de-terre-dans-la-bouche-9782911137549.html .






< » Un goût de terre dans la bouche, de Dominique Lin »>

À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des éditions : In Octavo, Laura Mare, des Presses de la cité, du Moteur, JC Lattès, du Rocher, Luce Wilquin, Quadrature, Jigal, First, Elysad, Fleuve Noir, Lunatik, Volpiliere, PLE, T&A (Terre d'Auteur) , du Préau, Stéphane Millon, Borborygmes, glyphe, Edition KERO, etc. Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Achat livre, Critiques littéraires, Livres, Romans contemporains, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire