Sois gentil, tue-le de Pascal Thiriet

Totalement dénué de morale, ils voguent jusqu’en enfer pour une rédemption.

Certains conduisent leur vie, d’autre sont conduit par la vie et, Pascal fait partie de cette seconde option. Marin pêcheur, propriétaire de son bateau, Pascal ne sait pas faire de choix. Les événements guident sa vie sans qu’il ne fasse un geste pour y remédier. Pour lui, le choix signifie aller au plus simple. Il ne connait pas les prises de tête qu’entraînent la prise de décision. Un peu en dehors des clous, mais pas trop, il n’a jamais fait parler de lui. Il embauche Murène, une jeune femme marin pêcheur comme lui. Ils deviennent amants, plus incultes qu’idiots, ils vont au plus rapide. Des soucis financiers risquant de toucher Pascal, il s’embarque sur un gros thonier faisant l’Afrique. Là, Pascal gagne bien sa vie, mais s’il fait aussi le voyage du retour il touchera de double ! L’affaire est tentante et, de toute façon, il n’a pas eu le choix : son patron a décidé pour lui… Là, Pascal franchi une limite aussi louangeable que répréhensible. Une lettre de Murène lui arrive avec juste quelques mots lui demandant de venir. Pascal prend son fusil, les chevrotines qu’il lui reste mais qui seront bien suffisantes.

Un roman sauvage, violent et tendre. Pascal Thiriet ne fait pas dans la dentelle, c’est brut de décoffrage, c’est violent dans l’action, tendre dans l’esprit ! On a un pêcheur pour qui la vie n’est qu’une succession d’évidences, et Murène guère plus affranchie que lui. Ensemble ils sont un couple. Murène a un lourd héritage sur le dos. Partie pour le solder, elle fait appel à son compagnon. Elle a besoin de lui. S’il l’aime, se dont Murène ne doute pas un instant, il le fera. Ensuite, ils pourront reprendre la mer, ensemble.

Un livre qui touche par sa tendresse, mais qui choque par sa violence. Puisqu’il ne se posent pas que question, Pascal et Murène franchissent les lignes jaunes sans sourcilier. Ils font ce qui doit être fait, où donc est le problème ? Pascal, patron pêcheur, sans souci, réglant ses traites normalement, va franchir les limites de la morale pour assurer son avenir. Murène qui peine avec un héritage difficile à régler échoue chez Pascal. La mayonnaise prend entre eux. Animés d’une même simplicité de vue, ils feront ce qui doit être fait pour être vraiment libres.

Présentation de l’éditeur

La mer, elle est partout. Et parfois, au milieu, il y a des îles. Pascal et Murène sont des insulaires mais pas de la même île. Lui, c’est une île de l’océan, et elle, une de Méditerranée. Ensemble, ils pêchent sur un chalutier. Le Mort, il s’appelle. Dessus, ballotés par les vagues et les tempêtes, ils vont bien ensemble. Mais à terre, avec leur passé à traîner, c’est pas facile tous les jours… La mer, on dit qu’elle est cruelle mais elle peut être généreuse aussi. La preuve, elle, elle rend toujours les corps. A terre, c’est parfois plus compliqué… Alors quand il reçoit la lettre de Murène, Pascal ne peut l’ignorer. C’est trop tard. Il faut qu’il y aille ! Il sort le fusil, il reste six chevrotines. C’est plus que suffisant…

Un peu de l’auteur

Pascal THIRIET est né au début des années cinquante d’une mère corse et d’un père pied-noir. Il passe une enfance tranquille en banlieue parisienne. C’est après que ça se gâte… puisqu’en soixante-huitard précoce il abandonne très vite ses études, part en stop aux Etats-Unis et au Guatemala où il passe quelques jours en prison pour une raison non encore élucidée à ce jour… Dès son retour, et pêle-mêle, il fabrique des santons, fait des convoyages de bateaux, fonde une communauté proche des situationnistes, travaille dans un garage puis entreprend une carrière de typographe tout en vendant La Cause du Peuple sur les marchés dominicaux… Il a ensuite trois enfants, prépare un Capes et devient prof de maths à Toledo USA. Il lit tout et n’importe quoi, mais sans cesse. Il déteste la chasse mais adore le whisky nippon, canoter sur le lac Michigan ou laisser son voilier filer tout droit autour de la Méditerranée… Il écoute Philip Glass, Moussu T et Monteverdi ! Il va souvent au cinéma mais n’a jamais eu la télé ! Et puis il écrit, beaucoup et tout le temps…

Source photo BABEIO :

Détails sur le produit

• Broché : 152 pages
• Editeur : Jigal Editions (15 février 2020)
• Collection : Polar
• Langue : Français
• ISBN-10 : 2377220886
• ISBN-13 : 978-2377220885
• Dimensions du produit : 19 x 1,3 x 12,5 cm





<” Sois gentil, tue-le de Pascal Thiriet”>

A propos Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des maisons d'éditions Me contacter par Mail sur contact Presse pour les livres en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Achat livre, Critiques littéraires, Livres, Polars, Thriller, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire