Détestable Antigone, de Danielle Akakpo

Il y a les adorables emmerdeuses, et il y a Antigone…

 

Chacun de nous connait une de ces bonnes femmes qui envahissent tous l’espace qu’elles fréquentent, ce sont des plaies, souvent des « ex jolies »…

Elle cultive l’art de pousser à bout en se faisant accepter pour quelque supposée mélancolie, ou prérogative, qui justifie la condition d’emmerdeuse l’auréolant. Elle sait aussi admirablement jouer de la patience des autres, de leur courtoisie, de leur convivialité ; ainsi chacun la prend « en charge » malgré tout.

Heureusement qu’il y a aussi les amis vrais, fidèles d’entre tous, chacun prenant à sa façon une part de ce fardeau commun.

Un cercle d’amis est généralement représentatif de la population dans sa diversité…

 

Des cercles d’amis, il en existe de toutes sortes. Avec l’apparition de la bulle Internet, ils ont explosés. Désormais fleurissent les pseudos derrière lesquels chaque individu peut s’inventer une nouvelle vie et, « rencontrer des amis ». Certain poussent jusqu’à faire des rencontres réelles, afin d’encore mieux partager cette amitié, de la concrétiser par un lien physique. Un groupe se constitue alors, avec ses affections et ses inimitiés, ses sourires et ses grincements ; la vie reprend ses droits…

 

Evidemment, on n’aura pas oublié que l’emmerdeuse s’est invitée et, que chacun serre ce qu’il peut pour ne pas gâcher cette occasion tant espérée, nul ne veut que ces instants soient entachés par une brouille. La peste s’en donne alors à cœur joie, elle a le champ libre, l’horizon est vierge de tout nuage…

Le week-end se doit d’être réussi !

 

Mais alors, ce pourrait-il que la cocotte fasse encore mieux pour salir la bonne entente entre tous ? Elle n’est pas en reste d’idées, mille opportunités se présenteront, mais elle trouvera inévitablement bien mieux…, vraiment !

 

Source éditions Laura Mare

 

 

4 ème de couverture

Épris de littérature et d’écriture, ils ont correspondu régulièrement par le biais d’un forum d’internautes. Ils rêvaient de se rencontrer. Lorsque la rencontre tant attendue peut enfin s’organiser dans la maison de vacances de l’une d’entre eux, elle tourne au drame dès la première nuit. La méchante langue que l’on n’attendait pas, qui a fait au groupe la désagréable surprise de sa présence, est emportée par une crise cardiaque. Loïc, auteur de romans policiers, est le seul à trouver bizarre cette soudaine disparition. Il s’engage dans une enquête qui le conduira auprès de la soeur de la défunte. Il ne ressortira pas indemne de cette aventure.

Paru le 04/06/2010

 

 DA1 

Crédit photo : moi même, au salon du livre de Lyon 2009

 

L’auteur  Danielle Akakpo

Cadre administratif, Danielle Akakpo a retrouvé avec bonheur Saint-Etienne, sa ville natale, en 1983, après quelques années d’exil en Normandie. Passionnée de lecture et d’écriture, elle a mis longtemps en veilleuse cette dernière activité pour se consacrer à sa famille et à ses obligations professionnelles.

 

À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des éditions : In Octavo, Laura Mare, des Presses de la cité, du Moteur, JC Lattès, du Rocher, Luce Wilquin, Quadrature, Jigal, First, Elysad, Fleuve Noir, Lunatik, Volpiliere, PLE, T&A (Terre d'Auteur) , du Préau, Stéphane Millon, Borborygmes, glyphe, Edition KERO, etc. Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Critiques littéraires, Livres, Recueils de nouvelles, Voyages, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.