Racine, racines de François Boulay

Le grand homme qui savait mal aimer…

Racine, Jean Racine, qui n’en a pas entendu parler ! Il est l’un de nos grands dramaturges, un maître de la comédie du XVIIème, à propos duquel maints auteurs ont noirci des pages entière. Bien sûr, il y a des spécialistes, comme en toute chose qui mérite qu’on s’y attache. Mais il y a un petit créneau, un chaînon manquant, presque une zone d’ombre sur le grand homme ; et là, nul ne s’y est aventuré…

François Boulay l’a fait, avec un style agréable et un ton enjoué, il livre dans ce livre remarquable, la biographie manquante de Jean Racine.

S’il n’est de chose ou de drame qui ne se peuvent écrire sans avoir un fondement de vérité ; Boulay conduit son lecteur sur ce chemin menant à la lumière. Jean Racine cultivait, comme ses contemporains, le grain menant à sa gloire. C’est un chemin sinueux où, parfois, il est bon de se mouiller un peu pour que brillent les feux du soleil, que Louis le quatorzième consente à octroyer une pension.

Ce chemin que nul n’a osé traiter, est ici un brillant essai sur ce poète, reconnu par tous comme un triste sire, souvent ; comme un peine à jouir, assurément…

L’auteur

Source son site : http://auteurs.arald.org/cgi-bin/aurweb.exe/auteurs/xrecha?63

Né en 1937 à Lyon, Rhône
Vit dans le Rhône

Cursus scolaire pénible… Désespoir des profs. Paumé chronique.
Bon en gym et en dessin, un peu plus tard en français. Haute-Savoie.
Donc, dessine et court les montagnes.
Milieu social à fuir de toute urgence. Peut-être, le salut dans les études. D’où études médicales, scientifiques, diplômes, exercice.
Marié. Deux enfants.
L’écriture est présente depuis le lycée, mais se structure sérieusement depuis huit à dix ans. Actuellement elle occupe la plus grande partie de mon temps. F.B

  

« Racine, racines » de François Boulay sur France 5
envoyé par sitesbycaro. – Films courts et animations.

À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l’édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches.

Je travaille habituellement avec les services presse des éditions :
In Octavo, Laura Mare, des Presses de la cité, du Moteur, JC Lattès, du Rocher, Luce Wilquin, Quadrature, Jigal, First, Elysad, Fleuve Noir, Lunatik, Volpiliere, PLE, T&A (Terre d’Auteur) , du Préau, Stéphane Millon, Borborygmes, glyphe, Edition KERO, etc.

Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.

Ce contenu a été publié dans Biographie, Critiques littéraires, Livres, Romans historiques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.