Althéa ou la Colère d’un roi, de Karin Hann

Bannière

Parler du XVIIème est une chose, le rendre vivant en est une autre ; le mettre à un niveau compréhensible au plus grand nombre un exercice délicat que Karin Hann réussi là majestueusement ! On a déjà beaucoup écrit sur Nicolas Fouquet, surintendant des finances de Louis XIV, disgracié, jugé et incarcéré à vie pour avoir été trop grand…

Sans réécrire l’histoire de ce fabuleux personnage, maître de Vaux-le-vicomte, Karin Hann nous montre un homme sensible, bon époux et bon père : un homme aimant dans un siècle où les enfants de bonne société étaient élevés dans l’affection des gouvernantes plus que dans celle des parents. Althéa est une enfant de l’amour, recueillie par Fouquet à la mort de ses parents. La liberté conférée par un excès d’inclination donne à Althéa le sens du cœur, sentiment qui anime sa vie dans le grand siècle. Entière, l’intuition d’une nécessité de justice la pousse à se mettre en péril, à aimer sans compter, à frôler de déshonneur. Cependant, son instruction auprès de Nicolas Fouquet, ses heures de lecture dans la bibliothèque de Vaux, ses fréquentations des hôtes illustres de celui qu’elle appelle père, lui offre les armes pour tenir son rang dans le monde, puis à la cour.



Nicolas Fouquet
Pour un premier roman, l’exercice est plutôt réussi ! Ce livre  bien documenté se lit avec plaisir, d’autant plus qu’il mêle l’histoire réelle et la fiction avec bonheur. Profitant de quelques imprécis de l’histoire, Karin Hann spécule pour faire vivre par la même occasion le masque de fer et l’ordre du temple. Ce roman sous forme de thriller se place dans le haut du panier des romans historiques pour tous les publics.

En aparté :

Karin Hann m’avait dit au salon du livre de Mennecy 2011 de ne pas lire ce livre, mais d’attendre son prochain ouvrage qui sortira bientôt aux éditions du Rocher (sur la renaissance)… Je suis curieux, surtout lorsqu’on me dit de ne pas faire, et, ayant demandé Althéa à un confrère, l’ai lu. Je ne comprends toujours pas le pourquoi de cette demande, puisque le roman est bien ! Mais désormais, la connaissant mieux, j’aurai un regard différent sur ses prochains livres…



Voila, c’est dit, j’aime suivre les auteurs que je chronique !

Présentation de l’éditeur (Source éditeur)

Althéa, orpheline, est élevée par les époux Fouquet. Nicolas Fouquet, alors surintendant des Finances de Louis XIV, est l homme le plus riche et le plus influent du royaume. L enfant grandit à Vaux-le-Vicomte, entourée de tous les artistes et hommes de lettres que compte le siècle. Le point culminant de cette existence heureuse et raffinée sera la fête que donne Fouquet en l honneur du Roi au cours du mois d août 1661. Ce dernier s offusque de tant de munificence et fait arrêter son ministre. Alors commence pour celui-ci la descente aux enfers : un procès honteux et la réclusion à perpétuité. Althéa, devenue une femme, tente alors le tout pour le tout afin de faire libérer son père adoptif, aidée en cela de Mergenteuil, dont elle est éprise. Ordre des Templiers ou secret du Masque de fer. Ils découvrent ensemble la trame d un vaste complot…

Biographie de l’auteur

Karin Hann, doctorante en lettres, fut durant quatorze ans l’assistante de Patrick Poivre d’Arvor pour ses émissions littéraires sur TF1 et LCI. Elle est membre des jurys décernant le Grand Prix du roman historique et le prix Marcel Pagnol. Althéa ou la Colère d’un roi est son premier roman.

Site de l’auteur : http://www.karinhann.com/

Détails sur le produit

Broché: 384 pages

Editeur : ROBERT LAFFONT (4 mars 2010)

ISBN-10: 2221115317

ISBN-13: 978-2221115312

 

À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des maisons d'éditions Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Critiques littéraires, Livres, Romans contemporains, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.