Cyrano de Boudou, de Damien Luce

Bannière 

Cyrano de Bergerac ! Quel talent inoubliable, quel culot de s’y frotter…

S’attaquer à un tel monument de la littérature est une gageure incroyable, un défit d’une prétention sans borne, pourtant : Damien Luce réussit là une performance magistrale !

Tout le monde a dans l’esprit la poésie, la modestie du reclus par sa laideur paradoxale à son art du verbe. Il fallait donc un esprit brillant pour vouloir tenter de rejouer le rôle.

Dans l’entourage des acteurs de la pièce à ses débuts, dans le décor de l’époque, il est un petit, un sans grade invisible du public, un modeste souffleur lisant peu mais sachant tout du texte, habile de ses mains et se cachant derrière un nez rouge de clown pour oser être au vu de tous, va se trouver confronté au meilleur acteur du rôle : le grand Bargy lui-même ! La curiosité de l’un, la suffisance de l’autre permettra de provoquer la rencontre de ces deux personnes venant de planètes différentes, puis par tisser l’ébauche d’un dialogue constructif. De son côté, le clown Boudou, avec ses amis improbables, va entreprendre de démontrer l’aspect comique de Cyrano de Bergerac dans une pièce de théâtre de leur cru… Une outrecuidance extrême, une forfanterie pouvant coûter cher, mais qui trouve sa place dans l’espace culturel parisien. La confrontation des deux hommes s’en trouve enrichie…

Ecrit avec l’esprit poétique essentielle à ce genre de littérature, Damien Luce emmène le lecteur dans une capitale nouvelle, un univers méconnu du grand public amateur de lettres et de théâtre, où chaque mot possède sa force et transporte les amateurs de belles formules.

Finalement, après le Cyrano de Boudou par Damien Luce, on trépigne d’envie de relire le Cyrano d’Edmond Rostand, pour, nous aussi, vivre une telle confrontation…

Déjà remarqué dans son premier livre, Le chambrioleur, Damien  Luce continue de charmer avec ce nouveau roman. Il suffit de regarder son portrait pour déchiffrer dans l’homme un sentiment particulier ; sa plume à son image, lui servant de prolongement…

 Présentation de l’éditeur

1913 : la millième représentation de Cyrano de Bergerac est un succès, à un détail près : un trou de mémoire magistral paralyse Le Bargy, et le souffleur, Auguste, est endormi ! Virtuose de la paresse, marionnettiste à ses heures perdues, Auguste, alias Boudou, connaît pourtant la pièce de Rostand sur le bout des doigts. Il va d’ailleurs bientôt se mesurer au maître en interprétant, sur les planches du Vieux-Colombier, une version clownesque du chef-d’œuvre théâtral – un Cyrano à nez rouge. Immersion pleine de fantaisie dans la vie artistique de la Belle Époque, où se côtoient Guillaume Apollinaire, Sarah Bernhardt ou Jean Cocteau, Cyrano de Boudou crée un univers poétique, parfois mélancolique, à l’image du cirque.

Source  : https://www.youtube.com/user/webtvculture?feature=watch 

Biographie de l’auteur

Né à Paris en 1978, Damien Luce est pianiste, compositeur et comédien. Il fait ses études musicales au Conservatoire supérieur de Paris et à la Juilliard School of New York. Son premier roman, Le chambrioleur, a été salué pour sa sensibilité et son élégance vespérale.

Né à Paris en 1978, Damien Luce est pianiste, compositeur et comédien. Il a fait ses études musicales au Conservatoire supérieur de Paris et à la Juilliard School de New York.
Son premier roman, Le Chambrioleur, a été salué pour sa sensibilité et son élégance vespérale.

Site de Damien Luce : http://www.damienluce.com/

Bannière Source photo Wikipédia

Détails sur le produit

Broché: 314 pages

Editeur : Editions Héloïse d’Ormesson (5 janvier 2012)

ISBN-10: 2350871827

ISBN-13: 978-2350871820

 

À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des éditions : In Octavo, Laura Mare, des Presses de la cité, du Moteur, JC Lattès, du Rocher, Luce Wilquin, Quadrature, Jigal, First, Elysad, Fleuve Noir, Lunatik, Volpiliere, PLE, T&A (Terre d'Auteur) , du Préau, Stéphane Millon, Borborygmes, glyphe, Edition KERO, etc. Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Critiques littéraires, Livres, Romans contemporains, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.