Cavale, de Virginie Jouannet

L’amnésie d’un événement récent, violent, traumatisant, relève-t-elle d’une manipulation ou est-elle une réelle protection contre l’insupportable ? C’est la question de se pose en boucle Jeanne. De même, la police se demande que penser des déclarations de la jeune femme. Afin d’y voir plus clair et, parce qu’elle pressent que l’affaire est grave, Jeanne décide de fuir sans téléphone ni carte bleue. Une cavale où elle ne sera pas si seule qu’elle le pensait. Malgré elle, la mort de son fiancé la concerne de près. Un fiancé pas aussi clair que cela au regard de la loi : un effet boomerang la guette.

Avec Virginie Jouannet, nous pénétrons dans la psychologie de Jeanne. Avec finesse, elle dissèque les doutes, les inquiétudes que peut approuver un fuyard. Jeanne comprend bien que le passé de son fiancé récemment décédé de mort violente risque de lui valoir des ennuis. L’inconvénient, c’est qu’avec son amnésie de ce qui concerne le drame, elle ne voit pas bien jusqu’où elle est impliquée. La police semble l’ignorer pour l’instant, mais les autres ; ces truands qui semble-t-il travaillaient avec celui qu’elle s’apprêtait à épouser ? Des appels anonymes lui font voir le risque la guettant. Le semblant d’équilibre qu’elle retrouve ne dure pas, il lui faut réagir, vite, fuir de nouveau.

Le lecteur prend facilement la place de Jeanne. Avec elle, l’on en vient à douter de tout et de tout le monde. L’amnésie d’un acte fort est une protection de l’esprit, mais l’inconscient, lui, n’oublie rien. Peu à peu, il distille les infos afin que la vérité se fasse, aidée en cela par celui qui l’a retrouvée afin de la ramener vers l’initiateur du crime : un caïd du milieu. Doublement prise au piège, Jeanne s’en sortira-t-elle vivante, ou payera-t-elle à vie la faute de son Ex ?

Un roman captivant, presque envoutant, qui le classe dans les thrillers psychologiques. Bien qu’il n’y ait pas de flots de sang à tous les étages, le suspense dure jusqu’à la fin. Le dénouement est à la hauteur du roman : à la dernière ligne !

Présentation de l’éditeur

Jeanne a oublié deux heures de sa vie.
Deux heures pendant lesquelles son compagnon a été poignardé.
À l’arrivée de la police, elle se souvient seulement s’être réveillée à ses côtés, dans une mare de sang.
Avant cela, rien.
Jeanne doit retrouver la mémoire.
Vite.
Quand commencent les appels anonymes, elle n’a plus le choix. Elle s’enfuit.
Au cours de sa folle cavale, il lui faudra dénouer les fils de son passé et faire face à une culpabilité d’enfance qui ne cesse de la ronger.

Avec Cavale , Virginie Jouannet nous entraîne dans la fuite éperdue d’une femme vers la liberté ; une femme épiée, traquée et victime de ses propres cauchemars. Un roman qui exprime, dans une langue lumineuse, la force cruelle des secrets.

Depuis des années, Virginie Jouannet se consacre à l’écriture. Elle est l’auteure de pièces de théâtre, de poésies, de nouvelles. Elle vit actuellement à Bayonne. Cavale est son deuxième roman.

Un peu de l’auteur

Depuis des années, Virginie Jouannet se consacre à l’écriture. Elle est l’auteure de pièces de théâtre, de poésies, de nouvelles. Elle vit actuellement à Bayonne.

Source photo & bio : Editions XO

 

Détails sur le produit

• Broché: 418 pages
• Editeur : XO (19 janvier 2017)
• Langue : Français
• ISBN-10: 2845638647
• ISBN-13: 978-2845638648
• Dimensions du produit: 15,4 x 3,4 x 24 cm






 

À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des maisons d'éditions Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Achat livre, Critiques littéraires, Livres, Romans contemporains, Thriller, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.