La force du temps, de Déborah Harkness

Aimer à la folie comme assurance d’éternité !

Phoebe, une jeune femme travaillant pour Sotheby’s tombe amoureuse de Marcus. Un amour passion, devenant rapidement un amour fou. Phoebe veut faire sa vie avec lui, quoi qu’il en coûte. Le tarif ? Juste mourir afin de renaître pour l’éternité ! Abandonnant sa vie actuelle, sa famille, elle devra réapprendre à vivre autrement avec une nouvelle famille, de nouveau codes, savoir se maîtriser en public. Un apprentissage initiatique parfois lourd, de temps à autre jouissif, semé d’embûches. Perdre ses habitudes de jeune fille libre pour enfiler le costume de jeune femme respectable faisant partie d’une grande famille, dont la noblesse n’est plus a démontrer est une école difficile, parfois. Lui, ex chirurgiens de talent doit faire face aux souvenirs hantant une vie déjà bien remplie. Un certain nombre de fantômes hantent ses nuits, notamment le meurtre de son père. Un acte commis très jeune pour protéger sa mère et sa sœur de la violence paternelle. Vivre en couple signifie endosser une partie du passé de l’autre, épouser ses craintes et ses ambitions. Phoebe et Marcus parviendront-ils à trouver une harmonie dans leur couple ? Leur jeunesse perpétuelle sera peut-être la force pour y parvenir…



Déborah Harkness nous entraîne dans un roman de folie captivant, où se mêle l’histoire vraie et le fantastique. Les siècles se bousculent, émaillés des guerres d’indépendance américaine et de 39-40 en Europe. Marcus et Phoebe, devront faire face à la réprobation d’une partie de la famille afin de pouvoir se marier pour le meilleur et le pire….
Sur ce chemin, ils seront aidés par Matthews et Diana. Matthews qui est le créateur, le père de Marcus dépense son énergie à régler les grands conflits américains. Phoebe, amenée à Paris pour parfaire son éducation, découvre le monde sous un nouveau jour. Les sang-chauds et les vampires côtoient les sorciers dans un exercice d’équilibriste quelques fois laborieux. Elle, venant de naître à sa nouvelle vie doit tout apprendre de ses immenses capacités, dominer sa force et ses envies presque irrépressibles, s’éduquer à des notions de respect qu’elle était loin d’envisager jusqu’ici.



Déborah Harkness livre ici un roman fantaisie où elle nous guide sur ce chemin délicat de la naissance au vampirisme. Un genre de littérature qu’en général je ne goûte guère mais dont, pour mon plus grand plaisir, je me suis délecté. Un livre lu dans la nuit tant il est captivant, presque diaboliquement envoûtant. Avec Déborah Harkness les choses les moins crédibles passent comme des lettres à la poste. On plonge dedans en laissant au vestiaire la raison, sa logique cartésienne. Avec Déborah Harkness le lecteur s’envole vers d’autres horizons. Un livre tous publics dont on attend la suite avec impatience, car il s’agit du premier opus d’une trilogie !

Présentation de l’éditeur

L’amour peut-il bâtir un pont entre les siècles ?

Sur un champ de bataille durant la guerre d’indépendance américaine, Marcus MacNeil, un jeune chirurgien du Massachusetts, croise la route du vampire Matthew de Clermont. Alors que le monde semble à l’aube d’un avenir meilleur, Matthew offre à Marcus l’opportunité de devenir un vampire, et de s’affranchir d’une existence puritaine étouffante, ainsi que la promesse d’une vie éternelle. Mais sa transformation ne se fait pas sans mal, et les anciennes traditions et responsabilités qui pèsent sur la famille De Clermont ont tôt fait d’entrer en conflit avec les valeurs de Marcus, qui ne rêve que de liberté, d’égalité et de fraternité.

À Paris, de nos jours, Phoebe Taylor, jeune employée de Sotheby’s dont Marcus est tombé amoureux, s’apprête à faire le même choix d’immortalité que son âme-sœur. Le processus, modernisé avec le temps, semble facile, mais le couple doit très vite faire face à la réalité : par le passé comme aujourd’hui, un humain souhaitant devenir un vampire doit en subir les conséquences. Et les ombres auxquelles Marcus avait échappé des siècles auparavant pourraient revenir les hanter tous les deux, malgré tout le soutien que leur apportent Matthew et Diana.

Deborah Harkness nous conte l’histoire d’un amour nouveau et destiné à devenir immortel. La Force du temps, à l’image de la trilogie All Souls, bâtit petit à petit son monde surnaturel et romantique avec en son cœur, un couple appelé lui aussi à devenir emblématique

Un peu de l’auteur

Deborah Harkness est professeure d’histoire à l’Université de Californie du sud et spécialiste de l’histoire des sciences et de la magie en Europe du XVIe au XVIIIe siècle.
Sa trilogie Le livre perdu des sortilèges, best-seller international salué par la critique, a été adaptée pour la télévision en 2018. La Force du temps est le premier volume d’une nouvelle trilogie, qui fait suite aux aventures de Diana et Matthew.



Source photo Amazon

Détails sur le produit

• Broché: 463 pages
• Editeur : Calmann-Lévy (10 avril 2019)
• Collection : C-LEV.LITT.ETR.
• Langue : Français
• ISBN-10: 2702162991
• ISBN-13: 978-2702162996
• Dimensions du produit: 14,5 x 3 x 24 cm








<” La force du temps, de Déborah Harkness”>

A propos Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des maisons d'éditions Me contacter par Mail sur contact Presse pour les livres en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Achat livre, Critiques littéraires, Livres, Non classé, Romans contemporains, Voyages, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire