La demoiselle à l’éventail, de Lyliane Mosca

Le hasard d’une rencontre peut-il bouleverser un ordre établi ? Sacha, venu dédicacer à Menton, se pose sérieusement la question. En effet, lors d’une séance de signatures, il a croisé le regard de Raffaele, une jeune femme ravissante. Il accepte sa proposition de visiter la ville avec elle. Raffaele le trouble, mais il a sa vie avec une compagne qu’il adore. Sans doute l’une de ces rencontres sans lendemain à ranger au rang des beaux souvenirs. Pourtant, plus le temps passe, moins Sacha a de certitudes. Astrid semble lui cacher beaucoup de chose, ne pas apprécier la campagne où Sacha aime vivre. Elle refuse aussi qu’il aborde l’histoire de son frère, disparu depuis des années et, dont le corps n’a pas encore été retrouvé. Il a entrepris une correspondance avec Raffaele. Cet échange épistolaire les rapproche, entre eux une complicité s’est installée naturellement. Alors que Sacha découvre qu’Astrid a une fille dont elle ne disait rien, Raffaele devient photographe. Moins Astrid accepte de partager, plus Sacha ressent le besoin de correspondre avec Raffaele. Journaliste, Astrid passe plus de temps en reportage qu’avec Sacha, comme si elle éprouvait un besoin de fuite en avant… Le couple de Sacha peut-il survivre avec une Astrid refusant le partage. L’attachement très fort de Sacha avec Johanne, la fille d’Astrid, est un lien qu’il ne peut, qu’il ne veut pas détruire. Une séparation enlèverait l’enfant, et il ne peut le concevoir.
Sacha pourra-t-il trouver un arrangement qui satisfasse Astrid en lui permettant de conserver sa relation avec Johanne ? Acculée au mur de ses incohérences, Astrid parviendra-t-elle à dire se qu’elle cache depuis si longtemps ?


Lyliane Mosca nous offre ici un roman avec un intrigue forte, mené un rythme d’enfer !
La vie calme dont rêve Sacha est perturbée par sa rencontre avec Raffaele. Il se pose des questions auxquelles il ne pensait pas auparavant. En admiration devant la très belle Astrid, il lui apparait désormais qu’elle lui faisait avaler bien des couleuvres ! Sacha comprend peu à peu, qu’il lui faut faire un distinguo entre l’attirance physique et la complicité nécessaire pour souder un couple. Avec Astrid, il a une image parfaite, mais il n’a pas le son… Avec Raffaele, la complicité le pousse à une remise en question de sa relation avec quelqu’un semblant vivre plusieurs vies, hermétiquement closes de sorte que rien ne filtre de l’une à l’autre !


Lyliane Mosca tisse une intrigue au parfum de thriller dans ce roman. Un livre dans lequel elle explore les sentiments, très humains, au sein du couple. Une histoire tout à fait dans l’air du temps. Passé la fougue des débuts d’une liaison, l’aveuglement résultant du fait que l’on soit empli de l’autre, que reste-t-il si une harmonie et un partage ne parviennent pas à s’installer ? Malgré tout, ce que l’on a construit jusqu’ici n’est pas facile à briser. Une rupture entraîne toujours des frustrations et, pour Sacha se sera la perte de la fille de sa compagne avec qui un lien puissant s’est noué. La vraie question est doit-on rester dans une zone de confort, même relative, ou accepter la rupture vers un inconnu qui semble prometteur ? En entreprenant une liaison épistolaire avec Raffaele, Sacha a mis le doigt dans un engrenage qui ne peut que le placer devant ses responsabilités. Lorsque survient un problème, le mieux est de l’affronter de face !

En librairie le 18 juin 2020, un livre parfait à emporter en vacances !


Présentation de l’éditeur

Le charme de leur rencontre à Menton reste pour la jolie Raffaelle, la fille du Sud, et pour Sacha, l’écrivain du Nord, une parenthèse enchantée. Mais sans suite…
Or si le chemin vers le bonheur est semé d’embûches et de cruelles vérités, Raffaelle et Sacha savent qu’il en vaut la peine.
Un roman plein de charme, et dans l’air du temps.
A vingt-trois ans, Raffaele a des rêves plein la tête, le cœur généreux et une passion pour la photographie. Depuis la mort de sa mère, elle a dû mettre ses aspirations de côté pour veiller sur ses frères et sœurs. Mais le destin lui offre la chance de rencontrer son écrivain préféré, Sacha Aubanel, de passage à Menton. Celui-ci, attiré par le mélange de fragilité et de fraîcheur de la jeune fille, lui propose de le guider dans la cité. Moments enchantés pour l’un et l’autre : elle est sous le charme ; lui aussi, mais son cœur est déjà pris. Et puis Sacha vit loin, à la lisière du pays franc-comtois, dans une nature secrète qui l’inspire et adoucit tant bien que mal le manque de son frère, disparu mystérieusement.
Mais, si le chemin vers le bonheur est semé d’embûches, sinon de cruelles vérités, la demoiselle du Sud et l’homme du Nord savent qu’il en vaut la peine…

Un peu de l’auteur

Journaliste culturelle pour L’Est Eclair, Lyliane Mosca a notamment publié Les Gens de Laborde (2009) et Une femme en mauve, préfacé par Philippe Besson (2014). Elle est l’auteur aux Presses de la Cité de La Villa Amarante (2015), des Amants de Maulnes (2017), de La Vie rêvée de Gabrielle (2018), La Promesse de Bois-Joli et La Dame de Champbrise (2019).

Source photo BABELIO :

Détails sur le produit

• Broché : 300 pages
• Editeur : Presses de la Cité (18 juin 2020)
• Collection : Terres de France
• Langue : Français
• ISBN-10 : 2258163722
• ISBN-13 : 978-2258163720






<” La demoiselle à l’éventail, de Lyliane Mosca”>

A propos Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des maisons d'éditions Me contacter par Mail sur contact Presse pour les livres en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Achat livre, Critiques littéraires, Livres, Presse de la Cité, Romans contemporains, Thriller, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire