Nu couché sur fond vert, de Jacques Bablon

Lorsque le souvenir de famille éclaire le macabre, rien ne sera plus pareil !

Ce nouveau roman de Jacques Bablon reste fidèle au style de l’auteur : le polar noir. Un polar un peu plus sombre que ses précédents livres, mieux ciselé et, d’une intrigue survolant les générations comme un sort implacable.

Romain dont le père est mort, assassiné par balle, est policier. Sa collègue de travail, Margot, avec qui les relations sont compliquées, se met en tête de retrouver l’auteur du meurtre du père de Romain. L’affaire ne s’annonce pas bien car tout cela s’est déroulé il y a 25 ans et, l’enquête au moment des faits n’a rien donné de positif. De plus, presque tous les membres de la famille semblent avoir finis leurs jours de façon brutale, la malédiction prendra-t-elle fin un jour ?

Romain qui ne s’entend guère avec Ivo avec qui il travaille habituellement est pris dans une embuscade meurtrière. Ivo en mourra. Romain décide alors de venger son coéquipier, quitte à enfreindre les règles et le code de conduite de la police.

Deux intrigues se mettent en place, dont les vraies motivations échappent un peu à Romain et à Margot. Romain défend la mémoire d’un type qu’il n’aimait pas. Margot veut venger la mort du père d’un collègue avec qui les relations sont difficiles !

Romain plonge en solo dans le grand banditisme fortement armé, et Margot doit rechercher une ombre passée sous les radars de la citoyenneté depuis des années, une enquête non-officielle. Ce genre d’enquête à tendance à mettre les nerfs à vif, à pousser vers l’extrême les protagonistes. La charge d’émotion peut aussi abaisser les barrières du sentiment, amener à voir la vie d’un jour nouveau : Margot et Romain en feront-il les frais ? Aucun des deux ne sait comment il en sortira, mais le vin est tiré et il le faut boire jusqu’au bout.

C’est un roman qu’on ne lâche pas, dont l’issue ne viendra que sur les dernières lignes. Un dénouement à la limite de la morale pour Romain, une belle réussite pour Margot, bien que… Dans ce genre d’affaire rien n’est jamais acquis, le retour de bâton vient en règle général du détail !

Présentation de l’éditeur

Margot et Romain. Deux flics d’une même brigade. Ont en commun l’habitude de sortir du cadre autorisé pour régler à leur manière les affaires criminelles qui leur tiennent à cœur. Margot veut retrouver l’assassin du père de Romain, tué par balle, il y a vingt-cinq ans. Une famille au destin tragique… Romain ne lui a rien demandé. Mais Margot ne supporte pas que des tueurs cavalent librement dans la nature. Romain, lui, traque les auteurs du carambolage meurtrier qui a coûté la vie à l’inspecteur Ivo, son coéquipier. Leurs armes ? Acharnement et patience sans bornes pour Margot… Beretta et fusil à lunette pour Romain ! Une plongée dévastatrice où le hasard n’a pas sa place…

Source photo & bio : Editions JIGAL


Sa mère est née à Saint-Pétersbourg, lui à Paris en 1946. Il passe son enfance dans le 93 à taper dans un ballon sur un terrain vague triangulaire… Ado, il décide de devenir guitariste et de chanter du Dylan pour pouvoir draguer les filles… Mais devant le peu de succès récolté il préfère s’acheter une pile de disques (les Stones, Mozart, les Beatles et compagnie…) et un Teppaz. Plus tard l’exaltation artistique lui tombe dessus par hasard grâce à la peinture. Après avoir dessiné des bols, des cafetières, des pommes et des femmes nues, il devient professeur à l’École supérieur des arts appliqués. Parallèlement à sa carrière officielle d’enseignant heureux, il publie des BD chez Casterman et devient scénariste dialoguiste de courts et longs métrages. Il a toujours eu besoin de voir loin pour survivre, c’est pourquoi il habite en haut d’une tour. Mais le pire, c’est que des années après, il ne sait toujours pas où est passé son Teppaz…

Jacques Bablon est l’auteur de Trait Bleu paru aux éditions Jigal qui a été présélectionné pour le “POLAR “ 2015 du meilleur roman francophone mais fait également partie de la Sélection Officielle du Grand Prix de Littérature Policière 2015

Détails sur le produit

• Broché
• Editeur : Jigal (15 février 2017)
• Collection : JIGAL POLAR
• Langue : Français
• ISBN-13: 979-1092016918
• ASIN: B01MTFNC2H
• Dimensions du produit: 19,5 x 1,7 x 12,5 cm




À propos de Jérôme Cayla

Chroniqueur litteraire, lecteur et directeur de collection dans l'édition, auteur de deux romans : Mathilde et Trois roses blanches. Je travaille habituellement avec les services presse des éditions : In Octavo, Laura Mare, des Presses de la cité, du Moteur, JC Lattès, du Rocher, Luce Wilquin, Quadrature, Jigal, First, Elysad, Fleuve Noir, Lunatik, Volpiliere, PLE, T&A (Terre d'Auteur) , du Préau, Stéphane Millon, Borborygmes, glyphe, Edition KERO, etc. Me contacter par le formulaire de contact pour livre en services de presse.
Ce contenu a été publié dans Achat livre, Critiques littéraires, Livres, Polars, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.